mardi 21 mai 2019
Accueil / L'actualité PACA / Le colonel Joël Molera, quitte Toulon pour l’Argentine
Le colonel Molera à gauche avec le préfet maritime au centre et le général Boyer à droite (Photo DR)

Le colonel Joël Molera, quitte Toulon pour l’Argentine

Cet ancien du GIGN qui a créé le GIGN de Djibouti est nommé en Argentine.

A la tête du groupement de Gendarmerie de la Méditerranée depuis quatre ans le colonel Joel Molera quitte le Var et la France pour rejoindre l’ambassade de France en Argentine.

Le 26 juin 2018 au Fort de l’Aiguillette , les autorités militaires, judiciaires et administratives, de plusieurs départements, avec la gendarmerie maritime lui ont rendu un vibrant hommage.

Le général Christophe Boyer, commandant la Gendarmerie maritime puis le vice-amiral Charles-Henri du Chef, commandant la zone et l’arrondissement maritime de la Méditerranée, préfet maritime de la Méditerranée ont rappelé les défis relevés avec succès par le colonel Molera  dans un contexte de menace terroriste de haute intensité.

Après ses quatre années de commandement, particulièrement denses, le colonel Moléra a présenté devant les hautes personnalités, rassemblées autour de lui, le bilan de son vaste programme opérationnel, judiciaire et de renseignement conduit à un rythme élevé. Il a remercié chaque militaire de toutes les composantes du groupement qui ont permis d’atteindre ces remarquables résultats.

Le colonel Molera  a débuté sa carrière comme gendarme auxiliaire en 1985 et  a intégré l’école de sous-officiers de Chatellerault avant de réussir le concours d’officier.

Spécialiste des télécommunications, il a servi à deux reprises au GIGN, d’abord entre 1999 et 2003 au Groupement de Sécurité et d’intervention de la Gendarmerie Nationale à Satory comme adjoint au chef du bureau des moyens et chef de la section Télécommunications et Informatique puis entre 2009 et 2014 comme chef de l’état-major d’administration et de soutien opérationnel.

Il a aussi participé activement à la création du  GIGN  et du corps de garde-côtes djiboutiens alors qu’il était chef du détachement de coopération gendarmerie et conseiller technique du commandant de la gendarmerie djiboutienne de 2007 à 2009.

Ce officier hispanisant a également commandé la compagnie de Carpentras dans le Vaucluse.

D.C

A voir également

Décès accidentel de l’adjudant-chef Dominique Ducher, “CB” de Landivisiau

Nous avons appris avec émotion le décès lors d'un accident de plongée de l’adjudant-Chef Dominique Ducher, commandant de la brigade de Landivisiau (Finistère).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !