mardi 27 octobre 2020
Accueil / A la Une / L’auteur d’un triple meurtre dans la Drôme arrêté dans le Vaucluse interné
Le garagiste va bénéficier de la légitime défense
Les gendarmes ont interpellé le suspect en garde d'Avignon ( Photo d'illustration D.C L'Essor)

L’auteur d’un triple meurtre dans la Drôme arrêté dans le Vaucluse interné

Essor triple meurtre Drôme hélicoptère
Deux hélicoptères ont été mobilisés pour retrouver l’auteur du triple meurtre ( Photo d’illustration D.C L’Essor”)

Un homme de 23 ans soupçonné d’avoir tué trois personnes, une octogénaire et un couple de sexagénaires, dans deux villages de la Drôme au cours de la nuit de dimanche à lundi, puis d’avoir agressé trois personnes dans le Vaucluse, a été interpellé lundi à la gare TGV d’Avignon par les gendarmes. Mais son état a été jugé incompatible avec la garde à vue et il a été placé en hôpital psychiatrique.

Les sections de recherches de Grenoble et Marseille sont saisies de l’enquête.

En fuite de l’hôpital psychiatrique

Un peu plus tôt, M. Perrin avait expliqué que l’homme de 23 ans avait été débarqué d’un train à Valence après avoir importuné des passagers et avait été conduit à l’hôpital par la police ferroviaire avant de s’enfuir, a-t-on appris lundi de source judiciaire.
Pris en charge dimanche par la police du rail, l’homme avait été “orienté vers l’hôpital psychiatrique” de Valence mais s’est enfui avant d’avoir pu être examiné par un médecin. “Il n’y a pas eu de prise en charge psychiatrique”, a insisté le procureur de la République Alex Perrin.“Il s’agit d’une personne déjà connue des services de police et de justice, incarcérée à Fresnes pour des histoires de stupéfiants et qui en est sorti le 1er septembre dernier”, a ajouté le procureur.

Il se serait acharné à coups de pierre sur l’un des trois blessés, une femme d’une soixantaine d’années, “très grièvement” touchée et toujours dans un état grave vers 18H00, a indiqué à l’AFP une source proche du dossier.

Le suspect a un profil judiciaire “assez chargé”, notamment pour des violences, des vols et du trafic de stupéfiants depuis qu’il est mineur, a précisé une autre source proche de l’enquête. “Ce qui le lie aux meurtres, c’est le véhicule volé aux personnes assassinées“, a-t-elle ajouté.

Interpellé sans heurts à la gare d’Avignon

Interpellé “sans heurts” par les gendarmes sur le parvis de la gare TGV d’Avignon, le jeune homme a été placé en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie dans le Vaucluse, et était en cours de transfert vers Valence lundi en fin d’après-midi, a indiqué cette source.
Dans la Drôme, les victimes sont une femme de 80 ans, tuée à son domicile à Chabeuil, commune de 7.000 habitants, et un couple d’une soixantaine d’années, retrouvé mort à Montvendre, à 4 km de Chabeuil, selon Pascal Pertusa, le maire de Chabeuil. Selon le Dauphiné Libéré, les victimes sont bien connues dans le village, sous le choc.
M. Pertusa a raconté à l’AFP avoir été appelé vers 08H00 par les pompiers et les gendarmes au domicile de la première victime, qui vivait seule dans une maison isolée, sans clôture, en bordure de la route menant à l’aéroport de Valence.
Selon les premiers éléments de l’enquête, l’homme a fracturé une fenêtre pour s’introduire dans la maison. L’octogénaire était morte à l’arrivée des pompiers. Aucune précision n’a été donnée sur les circonstances de sa mort, ni sur celle du couple tué à Montvendre, pas plus que sur les mobiles.

 

Une triple agression dans le Vaucluse

Lundi vers 08H00, lors d’une tentative de vol à main armée, le meurtrier présumé a agressé à l’arme blanche le gérant d’un magasin d’une zone commerciale à Orange (Vaucluse), sur un parking, le blessant au ventre avec un couteau, a-t-on également indiqué de source proche de l’enquête.
Il aurait ensuite frappé à coups de pierre une femme d’une soixantaine d’années, à proximité. Puis, un troisième homme, présent au côté du responsable du commerce, aurait été légèrement blessé au couteau.

Des barrages et deux hélicoptères de gendarmerie mobilisés

Le suspect interpellé aurait par la suite eu un accident de voiture à Noves (Bouches-du-Rhône), le contraignant à abandonner le véhicule. Il se serait alors fait conduire en direction d’Avignon par un automobiliste, sans exercer de menaces ni de violences.
Après les agressions à Orange, la police judiciaire et les gendarmes ont mis en place plusieurs barrages routiers et mobilisé deux hélicoptères. Ils ont découvert que le véhicule, signalé par des témoins à Orange, était celui accidenté à Noves et qu’il appartenait au couple retrouvé mort dans la Drôme.

L’acte d’un rôdeur

Le maire de Chabeuil a dit à l’AFP avoir remis aux gendarmes les enregistrements de caméras de vidéosurveillance. “On y voit un homme arriver à pied vers 03H30 dans la commune et repartir vers l’extérieur”, a-t-il décrit.
“Il regardait beaucoup derrière lui et on sentait une inquiétude dans son comportement.”
“C’est l’acte d’un homme qui errait dans ce secteur. Il y a beaucoup de désarroi dans la population et de questionnements”, a commenté M. Pertusa.
En milieu d’après-midi, à Chabeuil, trois gendarmes tenaient la presse à distance et l’empêchait de prendre contact avec les voisins immédiats de la victime. Deux voitures de gendarmerie et un véhicule d’identification judiciaire étaient stationnés devant le portail de la maison.
A Montvendre, la famille du couple assassiné, arrivée sur place, a demandé aux élus de ne pas parler à la presse. Denis, un artiste peintre de 62 ans, dont l’atelier est situé à proximité du domicile du couple dans un hameau, les connaissait seulement de vue. “Ici, c’est tranquille, on ne voit jamais personne”, a-t-il dit.
Le parquet de Carpentras (Vaucluse) s’est dessaisi de l’affaire au profit de celui de Valence, a-t-on précisé de source judiciaire.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " : des articles inédits, une veille sur la presse et des informations pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.