mardi 29 septembre 2020
Accueil / L'actualité PACA / Harcèlement sexuel : six mois avec sursis contre le gendarme libertin
Palais de justice
Illustration (MG/L'Essor).

Harcèlement sexuel : six mois avec sursis contre le gendarme libertin

L’ancien gendarme de la compagnie d’Arles qui était poursuivi devant le tribunal correctionnel de Tarascon  pour harcèlement sexuel a été condamné le 20 juin à six mois de prison avec sursis, obligation de soin et interdiction d’entrer en contact avec les victimes auxquelles il devra verser 4 700€ de dommages et intérêts.

Les faits se sont déroulés fin 2015 comme le relate le journal La Provence. Le prévenu avait notamment envoyé des photos de son ex-compagne dénudée à des collègues de la gendarmerie. Il était aussi poursuivi pour avoir harcelé une collègue à laquelle il envoyait des “messages graveleux” indique le journal qui précise que “la gendarmerie d’Arles a fait savoir que toutes les personnes impliquées dans cette affaire ont été mutées hors des Bouches-du-Rhône et que le mis en cause faisait l’objet d’une procédure disciplinaire.

Six mois avec sursis requis contre le gendarme libertin et vengeur d’Arles

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *