lundi 28 septembre 2020
Accueil / L'actualité PACA / Une femme tuée par balle dans les Bouches-du-Rhône : un suspect en garde à vue
panneau gendarmerie à Boos (76)
(Photo/SD/L'Essor).

Une femme tuée par balle dans les Bouches-du-Rhône : un suspect en garde à vue

Un homme a été placé en garde à vue dans le cadre de la mort par balle dimanche après-midi d’une jeune femme âgée de 20 ans à Châteaurenard dans les Bouches-du-Rhône. L’enquête a été confiée aux gendarmes de la brigade des recherches d’Arles.

La victime, qui s’était rendue avec une amie sur un terrain à proximité de serres agricoles, en bordure de route à Châteaurenard, pour retrouver deux jeunes hommes, a été atteinte dimanche en fin d’après-midi par un tir d’arme au thorax. “Elle va décéder sur une station-service sur le ressort d’Avignon puisque le réflexe des personnes qui ont voulu la secourir a été de la conduire en direction d’Avignon”, a indiqué le procureur de la République à Tarascon, Patrick Desjardins.

“Un coup de feu arrivé de nulle part…”

“On n’exclut rien du tout, ce qui est exclu d’ores et déjà, c’est ce qu’on a voulu nous faire croire dans un premier temps”, c’est à dire “un coup de feu qui était arrivé de nulle part, sous-entendu éventuellement d’un chasseur”, a précisé le procureur qui envisageait de se dessaisir au profit du pôle d’instruction criminel d’Aix-en-Provence si le caractère volontaire de l’acte était mis en évidence.

“L’auteur présumé du coup de fusil, qui dans un premier temps avait pris la fuite, s’est présenté avec plus ou moins de spontanéité dans les locaux de la gendarmerie (dimanche) soir à minuit” et a été placé en garde à vue, a poursuivi le magistrat. La jeune fille et le second garçon ont été entendus en tant que témoins.

D’après les auditions, il n’y avait “pas de contentieux particulier” entre l’auteur présumé, sans antécédents judiciaires, et la victime, étudiante à Avignon, mais les témoignages ne sont pour l’instant “pas concordants” sur le déroulement des faits, selon le procureur. L’arme a été retrouvée sur le terrain où se trouvaient les quatre personnes, nées en 1996 et 1997, terrain situé à proximité du domicile de l’un des garçons,. La brigade de recherches de la gendarmerie d’Arles est chargée de l’enquête.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *