mercredi 20 janvier 2021
Accueil / L'actualité Outre-mer / La Réunion : un gendarme contraint de tirer pour maîtriser un forcené
Illustration (SD/L'Essor).

La Réunion : un gendarme contraint de tirer pour maîtriser un forcené

Le 13 mars au soir, un gendarme de la brigade territoriale autonome (BTA) de Bras-Panon, a été contraint de faire usage de son arme contre un homme atteint de schizophrénie qui menaçait sa collègue. Blessé, l’homme a été hospitalisé mais ses jours ne sont pas en danger.

Les faits sont relatés par Clicanoo sur son site. L’homme, la trentaine, suit un traitement lourd pour soigner sa maladie mais subit des crises de violence malgré la prise de médicaments. C’est ce qui s’est produit mardi soir. Il menace sa mère puis sa sœur. Les pompiers ont tenté en vain d’intervenir avant de faire appel aux gendarmes. Lorsque les militaires se présentent, l’homme menaçant brandit un couteau. L’utilisation du pistolet à impulsions électriques sera sans effet. C’est lorsqu’il met à terre sa collègue gendarme que le militaire a tiré et blessé le forcené. Placé en garde à vue, le gendarme a été libéré. L’enquête a montré qu’il avait agi dans le cadre de légitime défense précise le journal.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.