mercredi 30 septembre 2020
Accueil / L'actualité Guadeloupe / Guadeloupe : armes, téléphones et drogue saisis à la maison d’arrêt de Basse-Terre

Guadeloupe : armes, téléphones et drogue saisis à la maison d’arrêt de Basse-Terre

Prison-Basse-Terre-Guadeloupe
La maison d’arrêt de Basse-terre en mars 2017 quelques jours après la descente des forces de l’ordre (Photo D.C l’Essor)

39 armes, 15 mobiles et des stupéfiants” ont été saisis, mardi, lors d’une “fouille à la maison d’arrêt de Basse-Terre“, a indiqué la préfecture de la Guadeloupe dans un communiqué.

Près du tiers de l’établissement” était concerné par cette fouille soit “60 détenus en tout, répartis sur six dortoirs et quatre cellules” : “une première de par son ampleur” dans cette prison, a expliqué le directeur de la maison d’arrêt, Olivier Vicquelin.

L’opération, déclenchée à 6h30, a été ordonnée par le préfet de la région Guadeloupe, avec le procureur de la République de Basse-Terre, en concertation avec la Mission des services pénitentiaires de l’Outre-mer et la direction de l’établissement.

Elle a mobilisé “plus d’une centaine de militaires, de policiers et d’agents, 40 agents de l’administration pénitentiaire, 36 gendarmes mobiles, 12 policiers du groupement d’intervention de la police nationale (GIPN), des officiers de police judiciaire, une équipe cynophile, la brigade anti-criminalité“, précise le communiqué.

Cette fouille intervient moins d’une semaine après celle du centre de détention de Baie-Mahault“, souligne la préfecture qui rappelle que lors de cette dernière, “près de 200 armes, une centaine de téléphones portables ainsi que des stupéfiants” avaient été saisis.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *