jeudi 21 février 2019
Accueil / L'actualité Guyane / Accord de Guyane : le détail des mesures pour la sécurité
Camion transportant des gendarmes mobiles Outre-mer (Photo d'illustration/D.C l'Essor)

Accord de Guyane : le détail des mesures pour la sécurité

L’accord de Guyane – Protocole « Pou Lagwiyann dékolé » a été publié au journal officiel de ce mardi.

En matière de sécurité, et de justice il contient les mesures suivantes : Création d’un état-major de sécurité sous l’autorité du préfet ;
• Un escadron de gendarmes mobiles sera basé à demeure en Guyane ;
• Renfort de 50 gendarmes et policiers dès 2017, puis 90 gendarmes supplémentaires entre 2018 et 2020 ; ils s’ajoutent aux 70 gendarmes et policiers déjà arrivés en renfort sur décision du ministre de l’intérieur ; le nombre des réservistes de la gendarmerie augmentera de 50 % ; ils passeront de 200 à 300, favorisant ainsi l’emploi local et la formation ;
• Entrée de la zone de sécurité prioritaire de Saint-Laurent-du-Maroni dans sa phase opérationnelle ;
• Installation d’un échographe à l’aéroport Félix Eboué afin de lutter contre le trafic de stupéfiants ;
• Mise en place de barrages mobiles sur les routes nationales 1 et 2 ;
• Mobilisation immédiate du réseau diplomatique français pour relancer la coopération avec les pays voisins en matière de justice et sécurité, notamment pour permettre la réadmission dans leur pays des étrangers condamnés ;
• Création d’un tribunal de grande instance à Saint-Laurent-du-Maroni ;
• Construction d’une Cité judiciaire à Cayenne ;
• Construction d’un établissement pénitentiaire à Saint-Laurent-du-Maroni pour 50 millions d’euros ;

A voir également

Ecusson de l'OCLCH

L’OCLCH recherche un analyste en renseignement criminel

L’Office central de lutte contre les crimes contre l’humanité (OCLCH) recherche un analyste en renseignement …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement notre dernier dossier : « il y a 10 ans, le rattachement de la Gendarmerie au Ministère de l‘Interieur »

Vous n’êtes pas (encore) abonné à notre magazine « L’Essor de la Gendarmerie Nationale », je vous propose de recevoir, gratuitement, notre dossier du mois de janvier, en tiré à part.


Il vous suffit pour cela de nous retourner, en un clic, le simple bulletin ci-dessous :