lundi 21 septembre 2020
Accueil / A la Une / Vidéo d’une chute d’un gilet jaune en fauteuil lors d’une intervention : la Gendarmerie décrypte les faits
capture d'écran You Tube

Vidéo d’une chute d’un gilet jaune en fauteuil lors d’une intervention : la Gendarmerie décrypte les faits

Une vidéo d’un Gilet jaune en fauteuil roulant qui a chuté dans une grande confusion lors d’une intervention de gendarmes mobiles dimanche 9 décembre 1au péage de Bessan dans l’Hérault suscite l’indignation sur les réseaux sociaux. La vidéo, devenue virale, circule depuis ce dimanche 9 décembre

Du coup, la porte-parole de la gendarmerie, Maddy Scheureur a réagi sur Twitter afin de décrypter les circonstances de intervention.

 

Voici en intégralité le décryptage

Où ? Rond-point d’accès A9 à Bessan (34) vers 8h le 09 décembre 2018. Quoi ? Présence de gilets jaunes à proximité de l’accès à l’A9 Qui ? Une personne en fauteuil roulant se trouve au milieu de la chaussée ouverte à la circulation. Elle représente un danger pour elle-même et les usagers. Plusieurs accidents sérieux avec des piétons sont intervenus dans des circonstances similaires au cours des dernières semaines. Circonstances de la chute ? Malgré des invitations répétées pour lui faire rejoindre le bas-côté, la personne se montre insultante vis à vis des forces de l’ordre, agitée, et refuse totalement de coopérer. Portée dans son fauteuil par deux gendarmes, elle est déposée en sécurité sur l’accotement. Les gendarmes détectent alors une matraque télescopique (arme de catégorie D), dissimulée sous sa sacoche. Cette personne est défavorablement connue au plan local ainsi que de la documentation judiciaire. L’un des gendarmes s’avance pour lui retirer son arme. L’intéressé résiste. Les manifestants présents aux abords de la scène, et qui n’ont pas saisi sur l’instant la raison de l’intervention, protestent et effectuent un mouvement dans sa direction. Dans la confusion, le fauteuil dont les roues sont bloquées sur un sol irrégulier, bascule entraînant la chute accidentelle. Deux gendarmes tentent de le relever, mais l’intéressé refuse obstinément cette aide.

 

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *