mercredi 22 janvier 2020
Accueil / L'actualité Occitanie / Un chien de chasse sauvé par deux gendarmes dans les Pyrénées
Le chien a été secouru pas des gendarmes. Illustration (DC/L'Essor).
Le chien a été secouru pas des gendarmes. Illustration (DC/L'Essor).

Un chien de chasse sauvé par deux gendarmes dans les Pyrénées

Norbert et Alexandre, gendarmes au peloton de Gendarmerie de haute montagne de Pierrefitte-Nestalas, sont fêtés comme des héros par la fédération des chasseurs des Hautes-Pyrénées. Ces deux militaires se sont volontairement portés au secours d’un chien de chasse, prisonnier sur une barre rocheuse du Pic de Cabaliros. Les faits remontent au dimanche 1er décembre, lors d’une battue organisée par les chasseurs d’Arcizans-Avant.

Le chien Némo se retrouve piégé

C’est en suivant la trace de sangliers que Némo s’est trouvé isolé du reste de la meute et piégé sur la barre rocheuse. La zone étant particulièrement dangereuse, les piqueurs ont du renoncer à lui porter secours. La nuit tombant, ils sont redescendus dans la vallée. Non sans garder une forme de contact avec l’animal qui porte un collier GPS au cou permettant de le géolocaliser.

Lire aussi sur L’Essor : La médaille de la défense nationale avant la retraite pour le chien Eben

Mis au courant de la situation, Les deux gendarmes ont alors proposé leur aide pour le lendemain, jour d’entraînement. Chose promise, chose due. Le lundi 2 décembre au matin, les deux militaires s’équipent en emportant le matériel nécessaire pour sauver le chien Némo, notamment un baudrier supplémentaire. Une heure leur sera nécessaire pour atteindre la zone. Deux heures pour escalader la barre rocheuse et redescendre en rappel avec le canidé.

Un heureux dénouement “sous les yeux admiratifs et émus des chasseurs, marqués par un tel dévouement et ce professionnalisme qui caractérise les militaires chargés du secours en montagne” raconte la fédération de chasseurs des Hautes-Pyrénées, citée par La Dépêche du midi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *