dimanche 17 janvier 2021
Accueil / L'actualité Occitanie / Tarn-et-Garonne : les gendarmes arrêtent un délinquant responsable de coups et blessures sur ses parents
Photos d'illustration (S.D/L'Essor).

Tarn-et-Garonne : les gendarmes arrêtent un délinquant responsable de coups et blessures sur ses parents

Les gendarmes de la communauté de brigade de Montech (82) ont traité fin juin une affaire criminelle surréaliste. Un jeune homme de 28 ans, ivre et psychologiquement instable a violemment agressé ses parents le 21 juin 2018, dans la maison familiale située dans la commune de Montbeton.

Il agresse sa mère pour lui soutirer de l’argent

L’auteur des faits s’est livré à une cruelle vengeance sur sa mère à laquelle il ne pardonnait pas le divorce avec son père. Le 21 juin, il déboule brusquement dans l’appartement de son beau-père pour leur soutirer une forte somme d’argent d’environ 1000 euros ainsi que les clés de leur voiture. Fortement alcoolisé, une violente altercation éclate entre lui et la mère.

L’individu bien connu des forces de l’ordre se livre à un véritable carnage dans l’appartement en détruisant le mobilier et les appareils électroménagers. Après avoir frappé au visage son beau-père, celui-ci s’en prend physiquement à sa mère et l’humilie en lui coupant les cheveux avec un couteau de boucher puis en lui renversant de la bière dessus. Il prend alors la fuite.

Le beau-père, une fracture au nez, porte plainte immédiatement à la Gendarmerie. Une équipe du peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie de Montauban (PSIG) est dépêchée dans l’après-midi à Montbeton pour prêter main-forte aux enquêteurs de la communauté de brigades de Montech. Malgré un quadrillage de la zone de Montbeton par les gendarmes, le suspect réussit à fuir les autorités.

Une jeune gendarme de Montech met fin à la cavale du délinquant

Un avis de recherche est lancé dans tout le département, pour retrouver cet artisan âgé de 28 ans. Dans la soirée du 21 juin, une jeune gendarme au repos identifie l’individu et donne l’alerte. L’homme a été identifié dans la commune de Montech. Les gendarmes départementaux interviennent rapidement pour mettre hors d’état de nuire le fugitif. Une opération rapide et efficace, sans aucuns dommages collatéraux à signaler pour les membres de la communauté de brigade de Montech.

Présenté au Parquet à l’issue de sa garde à vue, le jeune est jugé en comparution immédiate début juillet. Le tribunal le condamne alors à huit mois d’emprisonnement fermes. Ainsi qu’à un suivi psychologique permanent pour son addiction à l’alcool et une interdiction de deux ans à porter une arme. Sa mère portée partie civile contre son fils est dédommagée à hauteur de 1500 euros, pour les préjudices matériels et moraux subis.

M.C. 

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.