dimanche 18 août 2019
Accueil / L'actualité Occitanie / Pyrénées-Orientales : le contrebandier sauvé par les gendarmes
pghm
Illustration (MG/L'Essor).

Pyrénées-Orientales : le contrebandier sauvé par les gendarmes

Quand il est parti, en jean et baskets pour faire de la contrebande de cigarettes, ce Lyonnais de 34 ans ne prévoyait sans doute pas d’être sauvé d’une hypothermie… par les gendarmes! C’est pourtant ce qui s’est produit ce dimanche 14 janvier comme le raconte France Bleu Roussillon.

L’alcool aidant, l’individu est parti de beau matin, à 5 heures,  depuis la ville de Pas-de-la-Case en Andorre…une station de ski située à plus de 2000 m d’altitude. Son objectif : parcourir 3 km avec un sac contenant une dizaine de cartouches de cigarettes pour rejoindre un complice qui l’attend côté français.  Ledit complice ne voyant pas arriver son copain a fini par prévenir les secours.

Au milieu de la matinée, les gendarmes du PGHM d’Osséjà appuyés par les douaniers ont retrouvé le contrebandier en état d’hypothermie. Il a été transporté à l’hôpital et sa marchandise saisie.

A voir également

Devant la gendarmerie de Saint-Tropez (Photo S.D L'Essor).

Un gendarme de l’Oise décède dans un accident de la circulation

Le gendarme Sébastien Berger, 33 ans, père de deux enfants, du PSIG de Compiègne (Oise) a trouvé la mort dans une sortie de route alors qu'il se rendait en voiture sur une intervention dans l'Oise. Son passager, le  brigadier-chef Edgard Petit est blessé légèrement.

Un commentaire

  1. Même les délinquants se doivent de remercier la Gendarmerie. Si la Gendarmerie n’existait pas, il faudrait l’inventer. Toujours au service des autres. Bravo au PGHM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *