samedi 17 août 2019
Accueil / A la une / La Gendarmerie de l’Hérault a désormais ses cadets!
Le général Lettermann a présidé la cérémonie de prestation de serment de la première promotion des cadets de la Gendarmerie de l’Hérault (Crédit : Gendarmerie de l'Hérault).
Le général Lettermann a présidé la cérémonie de prestation de serment de la première promotion des cadets de la Gendarmerie de l’Hérault (Crédit : Gendarmerie de l'Hérault).

La Gendarmerie de l’Hérault a désormais ses cadets!

C’est une grande première dans le département de l’Hérault. Douze lycéens de Castelnau-le-Lez se sont engagés officiellement en qualité de cadets jusqu’à la fin de l’année scolaire. Agés de 15 à 18 ans, ils forment la première promotion des cadets de la Gendarmerie de l’Hérault.

Le 22 novembre, devant leurs familles, ils ont effectué leur prestation de serment au quartier Lepic, à Montpellier. Leur devise : “Progresser pour servir”. Un programme exigeant que leur a détaillé le général Jean-Valéry Lettermann, commandant adjoint de la région de Gendarmerie d’Occitanie et commandant le groupement de l’Hérault, par ces quelques mots chaleureux :

“Vous allez vous dépasser, franchir des épreuves qui vous conduiront tous, j’en suis sûr, à l’obtention du diplôme des cadets de la Gendarmerie de l’Hérault, diplôme que j’aurai le plaisir de vous remettre en personne dans quelques mois, à l’occasion du baptême de votre promotion.”

Une convention tripartite

Cette cérémonie est l’aboutissement de la convention signée entre le général Lettermann, Yves Mauroy, vice-président de l’association des “Amis de la Gendarmerie”​ de l’Hérault et Pierre-Louis Ganne, proviseur du lycée Georges-Pompidou de Castelnau-le-Lez.

L’expérience des cadets de la Gendarmerie est née il y à une quinzaine d’années dans le groupement de l’Isère à l’initiative du commandant de groupement de l’époque, le colonel Lambert Lucas, aujourd’hui général de corps d’armée et commandant de la Gendarmerie d’outre-mer. Celle-ci pourrait avoir, elle aussi, ses cadets.

L’expérience a fait des émules en Haute-Savoie, en Meurthe-et-Moselle, dans la Somme, en Ile-de-France  et… déjà en Occitanie, dans l’Aude. Le 20 juin 2018, le général Lettermann présidait en effet à Limoux, la cérémonie de baptême d’une promotion de cadets, baptisée promotion “Pierre Bayle”.

Sensibiliser les jeunes aux métiers de la gendarmerie

L’objectif de ce dispositif est de sensibiliser ces jeunes aux métiers de la Gendarmerie et, ainsi, de promouvoir le lien armée/nation, le sens civique, le travail de mémoire, le dépassement de soi. Mais aussi, d’offrir à ces volontaires des opportunités d’insertion et de promotion sociale.

Lire aussi sur L’EssorDijon : les cadets de la Gendarmerie de trois départements présentés au drapeau (Vidéo)

Toutes les deux semaines, des cours portant sur le droit, la sûreté aérienne ou l’environnement, leur seront dispensés. Et un stage, consacré à la vie en collectivité, l’aguerrissement et la discipline est d’ores et déjà prévu.

Le projet s’appuie sur les réserves opérationnelle et citoyenne de la Gendarmerie de Languedoc-Roussillon. Pour le mener à bien, une association, présidée par Yves Mauroy, lui-même réserviste citoyen, a été créée. Elle espère l’élargir à d’autres établissements du département.

A voir également

La 496ème promotion de Chaumont honore Georges Guillaume, un gendarme fusillé en 1944

La 496ème promotion de l'école de Gendarmerie de Chaumont, dernière de l'année 2019, a été baptisée. Elle honore le gendarme Georges Guillaume, fusillé en 1944.

Un commentaire

  1. Retraite

    Pour les cadets, c’est une couche de plus au mille feuilles. On a beaucoup trop de chefs qui ont des idées génératices de temps à perdre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *