samedi 25 mai 2019
Accueil / A la une / Hérault : les gendarmes obligés de tirer sur un Rottweiler lâché sur eux
Alexas_Fotos / Pixabay

Hérault : les gendarmes obligés de tirer sur un Rottweiler lâché sur eux

Les gendarmes ont été obligés de tirer sur un chien de race Rottweiler afin de le neutraliser mardi soir à Vias dans l’Hérault.

L’animal agressif venait d’être lâché par un forcené contre les gendarmes qui intervenaient pour le maîtriser.

L’individu était retranché chez lui avec une arme et menaçait depuis sa fenêtre un commerçant dans la rue rapporte France Bleu Hérault.

L’homme a d’abord refusé de se rendre avant finalement d’ouvrir la porte. Mais il lâché son chien sur les gendarmes..

L’un d’eux a alors tiré pour le neutraliser et l’a blessé comme l’a expliqué Jordan Dartier, le maire de Viasle à France bleu.  “J’ai vu le chien se lancer sur les gendarmes, ce n’était pas un chien qui venait pour avoir des caresses, on était en plein marché, il y avait du monde en centre-ville, cela aurait pu être très grave”.

Le Métropolitain qui publie une vidéo de la scène raconte que l’intervention a été mal vécue par la compagne du propriétaire de l’animal qui a été aussitôt interpellé et conduit à la brigade de gendarmerie de Marseillan.

 

A voir également

La colonelle Patricia Boughani, à gauche (Crédit photo: DC/L'Essor).

La Gendarmerie promeut sa troisième officière générale, Patricia Boughani

La colonelle Patricia Boughani devient la troisième officière générale de la Gendarmerie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !