dimanche 17 février 2019
Accueil / A la une / Gilets Jaunes : un motard qui avait foncé sur des gendarmes condamné à deux mois ferme
Gilet jaune sur un pare-brise de voiture (Photo d'illustration DC/L'Essor)

Gilets Jaunes : un motard qui avait foncé sur des gendarmes condamné à deux mois ferme

Le tribunal correctionnel de Nîmes n’a pas hésité à infliger une peine de prison ferme à un homme de 64 ans qui avait foncé sur des gendarmes le 12 janvier dernier lors d’une manifestation de “Gilets jaunes” à Nîmes.  Aux abords des arènes de Nîmes, il avait forcé avec sa moto un barrage tenu par des gendarmes mobiles.

Cet agent de maintenance, père de deux enfants, reconnu coupable de “violences aggravées sur personne dépositaire de l’autorité  publique”,  a en effet été condamné mardi à deux mois de prison ferme. En outre, il a vu son permis suspendu pendant 8 mois, précise Midi Libre.  Le tribunal a suivi les réquisitions du vice-procureur Alexandre Rossi : 10 mois de prison dont huit avec sursis et huit mois de suspension de permis.

Le prévenu a expliqué à la barre qu’il avait pris peur et qu’il avait voulu rentrer chez lui par le chemin le plus court. Il avait alors foncé.

“J’ai eu peur des gendarmes, déclare le motard. Ce sont eux qui se sont jetés sur moi.” a t-il dit à l’audience en assurant “qu’il n’avait pas voulu foncer sur les forces de l’ordre”.

“Derrière la moto, il y avait une centaine de manifestants qui nous fonçaient dessus, témoigne l’un des militaires, quand on voit cela, on se demande ce qui va nous arriver ” a témoigné pour sa part l’un des gendarmes.

A voir également

A l'Ecole des officiers de la Gendarmerie ce vendredi 15 février lors de la cérémonie en hommage aux gendarmes décédés en 2018 (Ph: M.GUYOT/ESSOR)

La Gendarmerie a honoré ses 14 morts de 2018 dans toute la France

La traditionnelle cérémonie en hommage aux gendarmes décédés s'est tenue ce vendredi 15 février. 14 gendarmes ont perdu la vie en 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement notre dernier dossier : « il y a 10 ans, le rattachement de la Gendarmerie au Ministère de l‘Interieur »

Vous n’êtes pas (encore) abonné à notre magazine « L’Essor de la Gendarmerie Nationale », je vous propose de recevoir, gratuitement, notre dossier du mois de janvier, en tiré à part.


Il vous suffit pour cela de nous retourner, en un clic, le simple bulletin ci-dessous :