mardi 24 novembre 2020
Accueil / L'actualité Occitanie / Femme calcinée dans l’Aude : l’enquête s’oriente sur une séquestration suivie de mort
(Photo/DC/L'Essor).

Femme calcinée dans l’Aude : l’enquête s’oriente sur une séquestration suivie de mort

Une information judiciaire pour “arrestation, enlèvement et séquestration suivis de mort” a été ouverte à Narbonne, après la découverte du corps d’une femme près d’une route départementale de l’Aude fin septembre, a-t-on appris vendredi auprès du parquet. L’enquête est menée par les gendarmes de la section de recherches de Montpellier et la brigade des recherches de Limoux précise L’Indépendant.

Une première enquête avait été ouverte à Carcassonne pour “homicide volontaire” après la découverte, le 24 septembre, du cadavre calciné d’une femme. L’enquête a été transmise au pôle de l’instruction de Narbonne en milieu de semaine, a précisé le procureur de la République de Narbonne David Charmatz.

Des expertises balistiques sont menées sur le projectile retrouvé dans la tête de la victime. Des expertises médico-légales sont également en cours, notamment “des analyses anatomopathologiques” pour préciser les causes de la mort et déterminer “si le décès est intervenu sur les lieux de la découverte du corps“, a précisé le magistrat.

Le corps avait été retrouvé par des gendarmes, dans un fossé, sur la route entre Roullens et Lavalette, au sud-ouest de Carcassonne. Ce sont les gendarmes de la section de recherches de Montpellier et de la brigade de recherches de Limoux qui sont chargés de l’enquête sur cette femme dont l’identité n’est pas connue.

Avec AFP

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.