mercredi 26 février 2020
Accueil / L'actualité Occitanie / Castelsarrasin : deux mois de prison ferme pour avoir foncé sur un gendarme
Illustration (Photo : SD/L'Essor)
Un gendarme a ouvert le feu après une tentative de passage en force du barrage Illustration (Photo : SD/L'Essor)

Castelsarrasin : deux mois de prison ferme pour avoir foncé sur un gendarme

Jugé pour avoir foncé sur un gendarme lors d’un banal contrôle routier, un Toulousain de 29 ans, prénommé Giono, a été condamné à huit mois de prison par le tribunal correctionnel de Castelsarrasin (Tarn-et-Garonne).

Le parquet avait requis 8 mois d’emprisonnement assortis de 4 mois de sursis avec mise à l’épreuve. Le tribunal condamnera finalement le chauffard à huit mois, dont six avec sursis. Il a également annulé le permis de conduire du prévenu, qui devra indemniser la victime, un gendarme, à hauteur de 4.000 euros.

Une voiture et un passager introuvable

Les faits remontent au 3 août 2018. Ce jour-là, les gendarmes du peloton motorisé effectuent des contrôles à la sortie du péage de l’A62 à Castelsarrasin. Ils ordonnent à une voiture de se garer sur le bas-côté. Le conducteur semble d’abord obtempérer. Mais il appuie soudainement sur l’accélérateur. Il lance sa voiture sur un des gendarmes qui ne devra son salut qu’à un saut de côté effectué in extremis. L’un de ses collègues fait alors feu sur les roues du véhicule en fuite.

Lire aussi sur L’Essor: Compiègne: un Noyonnais condamné pour rébellion et outrages sur quatre gendarmes

Le prévenu a été confondu par ses empreintes digitales relevées sur le ticket de péage. Mais il affirme à la barre que la voiture n’est pas la sienne. Elle appartenait à un certain Johnny qui lui aurait demandé de prendre le volant parce qu’il était fatigué. Ce même Johnny l’aurait contraint à accélérer pour échapper au contrôle des gendarmes. Son véhicule n’était pas assuré et sans contrôle technique à jour.

Le problème, c’est que le Johnny en question n’a pas pu être identifié et que le véhicule n’a pas été retrouvé. Mais, affirme-t-il, il ne manquera de le signaler à la justice quand ce sera chose faite, rapporte La Dépêche qui relate l’affaire.

5 Commentaires

  1. Pacaud

    Révoltant de voir le laxisme de notre justice…..

  2. Blanc

    il n’en arien à faire car il ne paiera pas le moindre centimes étant insolvable et ne mettra pas les pieds en prison puisqu’en France, à moins de 2 ans de condamnation, on est pas incarcéré….
    Que notre justice est belle!

  3. Mathiot

    Cet individu a été condamné à 2 mois de prison ferme, qu’il ne fera pas.
    Es ce que les magistrats réalisent vraiment que tous les jours les gendarmes risquent leur vie avec des individus pareils.
    Les forces de l’ordre font très bien leur travail, mais les magistrats sont trop laxistes.
    Le travail des gendarmes n’est pas reconnu.
    Belle justice

  4. Que de laxisme, ce n’est vraiment pas beaucoup ????????????

  5. Christophe Crabos

    Giono et Johnny sont dans une caravane… Qui tient la guitare ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *