mardi 15 octobre 2019
Accueil / L'actualité Occitanie / Aude : un cadavre en train de brûler découvert sur un canapé
panneau gendarmerie S.D L'Essor
Illustration (SD/L'Essor).

Aude : un cadavre en train de brûler découvert sur un canapé

Une enquête criminelle a été ouverte après la découverte, mardi soir par les pompiers, du corps d’un homme en feu à Fleury d’Aude dans la massif de la Clape. Elle a été confiée à la Section de recherches de la gendarmerie de Montpellier et à la brigade de recherches de Narbonne.

Selon le Midi Libre, qui a révélé l’affaire, le cadavre à été découvert mardi vers 21H par les pompiers qui avaient été alertés pour un canapé en feu sur un parking, à proximité du gouffre de l’Oeil Doux.

C’est après avoir éteint cet incendie qu’ils ont constaté qu’un corps partiellement brûlé se trouvait sur le meuble. Les investigations s’orientent “vers une piste criminelle“, a précisé le parquet.

Selon le procureur de la République de Narbonne David Charmatz, le corps correspond à celui d’un homme âgé entre 30 et 40 ans, qui n’a pas été identifié à ce stade de l’enquête.

Il est vraisemblablement décédé avant d’avoir été incendié“, a souligné le procureur. Le cadavre porte “des marques visibles sur le visage, des traces de coups“. Mais il faut “déterminer la nature des violences subies, les causes exactes du décès” et si la victime, qui reste à identifier, est “vraiment décédée avant d’avoir été immolée“, a indiqué le procureur.

Une autopsie doit être pratiquée mercredi sur le cadavre carbonisé.

A voir également

Velizy-Villacoublay, le 10 juin 2015, un hélicoptère Ecureuil de la Gendarmerie posé devant le bâtiment du commandement des forces aériennes de la Gendarmerie, sur la base aérienne 107. Photo: M. GUYOT/ESSOR

Haute-Garonne : il aveugle l’équipage d’un hélicoptère de la Gendarmerie

Un homme a mis en danger à Frouzin (Haute-Garonne)  l'équipage d'un hélicoptère de la Gendarmerie avec une lampe torche très puissante. Il est convoqué au tribunal correctionnel de Toulouse le 19 octobre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *