mardi 29 septembre 2020
Accueil / L'actualité Occitanie / Ariège : l’hommage des gendarmes au major Rusig
Cérémonie d'hommage au chef d'escadron Christian Rusig à Tarascon-sur-Ariège (09) (Photo Gendarmerie nationale).
Cérémonie d'hommage au chef d'escadron Christian Rusig à Tarascon-sur-Ariège en novembre 2016 (Photo Gendarmerie nationale).

Ariège : l’hommage des gendarmes au major Rusig

A l’occasion de la Sainte-Geneviève, les gendarmes de l’Ariège ont rendu hommage au major Christian Rusig, commandant de la brigade de Tarascon-sur-Ariège, 55 ans, tué par un chauffard il y a un an, le samedi 26 novembre 2016. Alors qu’ils rentraient de patrouille, le major Rusig et un gendarme avaient croisé un véhicule au comportement suspect. Au terme d’une course poursuite, le chauffard, un multirécidiviste de 31 ans, avait foncé délibérément sur le major. Le militaire était décédé des suites de ses blessures à l’hôpital de Toulouse.

La cérémonie officielle de la Sainte-Geneviève a eu lieu le 28 novembre en présence du général Clouzot, commandant la région de gendarmerie et du lieutenant-colonel Wanecque, commandant le groupement de l’Ariège. Une vidéo est en ligne sur le site de La Dépêche du Midi.

Un chef dans l’âme”

Une cérémonie d’hommage avait été organisée le 30 novembre 2016 en présence du ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, lequel avait retracé “la carrière remarquable” du major Rusig.

Engagé en 1983 dans la gendarmerie, il avait été en poste essentiellement dans le sud-ouest, sa région natale, et avait passé deux ans en Polynésie Française. Il commandait depuis 2011 la brigade de Tarascon-sur-Ariège. “C’était un chef dans l’âme, systématiquement le premier à se rendre sur le terrain. C’était un grand professionnel, un homme de cœur qui servait la République”, avait souligné le ministre.

La vie de Christian, c’était la gendarmerie, une seconde famille”, avait-t-il ajouté. Il rappelait que le major, marié, était père de deux enfants, âgés alors de 23 et 25 ans.

Christian Rusig avait été promu à titre posthume chef d’escadron, élevé au rang de Chevalier de la Légion d’honneur et avait reçu la médaille de la gendarmerie avec palme de bronze. Il a été cité à l’ordre de la Nation en octobre 2017.

 

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *