jeudi 22 août 2019
Accueil / A la une / Nouvelle-Calédonie : inquiétante hausse des agressions anti-gendarmes
Voiture GN outre-Mer Guadeloupe
Photo d'illustration (D.C/L'Essor).

Nouvelle-Calédonie : inquiétante hausse des agressions anti-gendarmes

Trente-neuf gendarmes ont été blessés au cours des six derniers mois en Nouvelle-Calédonie où le nombre des agressions à l’égard des forces de l’ordre est en hausse. 20 de ces militaires ont été blessés par coups et blessures lors d’interpellation. L’année dernière, ce sont 34 gendarmes qui ont été agressés pour la même période.

C’est ce qu’il faut retenir du  bilan de la sécurité publique du premier semestre 2018 sur le territoire calédonien,  présenté à la presse de lundi par les responsables de l’Etat.

 “La Nouvelle-Calédonie se distingue malheureusement toujours par un niveau d’atteinte aux forces de l’ordre, qui est largement au-dessus de la moyenne nationale, et qui la place en tête des collectivités de la République en la matière, derrière la Guyane“, a déclaré à la presse, le haut-commissaire de la République Thierry Lataste.

Nous avons aussi des forces de l’ordre victimes d’accidents de la circulation. Nous sommes passés de deux à dix, il s’agit d’accidents lors de courses poursuites ou parce que l’on nous fonce dessus“, a indiqué le général Christophe Marietti, comgend de Nouvelle Calédonie.

Un véhicule du PSIG de Koné a été immobilisé  par un tir la semaine dernière alors qu’il suivait une voiture volée.

Lire aussi sur L’EssorNouvelle-Calédonie : un véhicule de Gendarmerie immobilisé par un tir de gros calibre

Le 30 juin, un gendarme a été sérieusement blessé à la tête par un jet de pierre, alors qu’avec deux camarades,  il portait secours à un homme qui avait fait un arrêt cardiaque lors d’un mariage, près Nouméa.

Lire aussi sur L’Essor : Hausse la délinquance de 27,6 % en Nouvelle-Calédonie

Lire aussi sur L’Essor : Lancement de la PSQ en Nouvelle-Calédonie : les patrouilles mixtes opérationnelles

M.C.

A voir également

Vue panoramique de La Trinité (Photo : Creative Commons/HAF 932).

Martinique : l’ancien gendarme a ouvert un restaurant à Tartane

Le restaurant l'Oasis beach de Tartane, sur la commune de la La Trinité, a rouvert ses portes le 2 mars 2019. A sa tête, Laurent Titus, l'ancien l'ancien chef de la brigade de gendarmerie de Trinité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *