samedi 23 février 2019
Accueil / L'actualité Nouvelle Aquitaine / Le “CB “de Saint-Astier et deux réservistes décorés lors de la préparation militaire de la région Nouvelle Aquitaine
À Saint-Astier, les réservistes de la Gendarmerie ont vécu une intense préparation militaire d'une quinzaine de jours (crédit photo : DR)
À Saint-Astier, les réservistes de la Gendarmerie ont vécu une intense préparation militaire d'une quinzaine de jours (crédit photo : DR)

Le “CB “de Saint-Astier et deux réservistes décorés lors de la préparation militaire de la région Nouvelle Aquitaine

 Du 8 au 25 juillet 2018, la préparation militaire de Gendarmerie 2-2018 de la région  Nouvelle-Aquitaine s’est déroulée au centre national d’entraînement des forces de Gendarmerie de Saint-Astier (24).

Placés sous le commandement du colonel Stéphane Bras, les 276 candidats âgés de 18 à 39 ans ont tous suivi ce stage de 18 jours.

Le dispositif des troupes se composait du drapeau de la région de Gendarmerie du Poitou-Charentes, ainsi que de trois compagnies de réservistes opérationnels. Les troupes étaient placées sous le commandement du chef d’escadron de réserve Émile Wolf. Les stagiaires sont désormais prêts à servir au sein de leurs unités respectives.

La cérémonie de clôture a été présidée par le général de corps d’armée Jean-Jacques Tache, commandant la région de Gendarmerie du Poitou-Charentes qui a décoré plusieurs membres opérationnels du stage :

  • Le major Vigneron, commandant la brigade territoriale de Saint Astier a été décoré de la Médaille militaire,
  • Le major de réserve Jean-Marc Vera, réserviste au groupement de gendarmerie départementale de Poitou-Charente a été décoré de la croix du combattant,
  • L’adjudant Daniel Sahri, réserviste au groupement de gendarmerie départementale des Pyrénées-Atlantiques, a été décoré de la médaille de la protection du territoire militaire avec agrafe Trident.

L’Essor félicite les trois médaillés.

A voir également

Le commandement des réserves suggérait de nommer Alexandre Benalla seulement commandant

Le commandement des réserves avait suggéré de le nommer commandant, au titre des spécialistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement notre dernier dossier : « il y a 10 ans, le rattachement de la Gendarmerie au Ministère de l‘Interieur »

Vous n’êtes pas (encore) abonné à notre magazine « L’Essor de la Gendarmerie Nationale », je vous propose de recevoir, gratuitement, notre dossier du mois de janvier, en tiré à part.


Il vous suffit pour cela de nous retourner, en un clic, le simple bulletin ci-dessous :