dimanche 17 janvier 2021
Accueil / L'actualité Nouvelle Aquitaine / Gironde : l’hommage au jeune qui avait tué un gendarme annulé
panneau gendarmerie à Boos (76)
(Photo/SD/L'Essor).

Gironde : l’hommage au jeune qui avait tué un gendarme annulé

Le 4 février dernier, un adolescent de 15 ans , Theo, au guidon d’une moto de cross, fauchait un gendarme en Gironde. Le militaire, marié et père de trois enfants, était décédé le lendemain. Le jeune garçon avait été mis en examen et laissé libre sous contrôle judiciaire.

Le 20 février, un nouveau drame venait s’ajouter au premier. Le père et son fils étaient découverts morts dans un bois situé dans la commune de leur domicile. Une lettre écrite par le père de famille donnait une première piste aux enquêteurs, celle d’un homicide suivi d’un suicide.

Lire aussi sur L’EssorGendarme tué en Gironde : l’ado mis en examen et son père retrouvés morts

Afin de rendre hommage à leur jeune camarade Theo, ses amis avaient décidé d’organiser un rassemblement à Salles le samedi 3 mars. Pour cela, ils avaient pris contact avec le maire de la commune. Sur la page Facebook créée spécialement, ils détaillaient les démarches entreprises avant de se raviser.

La mère du jeune garçon ne voulait pas d’un tel rassemblement. Pour respecter son souhait, la marche a donc été annulée.

Le maire de Salles invite toutes les personnes qui souhaitent laisser des messages écrits à la famille de Theo à les remettre à la mairie qui se chargera de les transmettre.

Crowdfunding campaign banner

2 Commentaires

  1. bobp

    Je n’ai rien compris à l’histoire…qui est le fils de qui ? Pourquoi un hommage à un jeune qui a tué un gendarme, votre article n’est pas clair, on n’y comprend rien. qui fait quoi, qui est le fils de qui ?

    • Didier

      Vous ne savez pas lire? le jeune qui a tué le gendarme a été tué par son père qui s’est ensuite donné la mort. C’est clair.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.