dimanche 20 septembre 2020
Accueil / L'actualité Nouvelle Aquitaine / Agression de Pierre-Ambroise Bosse : l’homme de 24 ans mis en examen
Les élèves sortiront directement OPJ de l'école des gradés (MG/L'Essor).

Agression de Pierre-Ambroise Bosse : l’homme de 24 ans mis en examen

Version actualisée 

Un homme de 24 ans, placé en garde à vue le 31 août par les gendarmes a été mis en examen le lendemain, vendredi 1er septembre. Une information judiciaire a été ouverte contre lui et “toutes autres personnes” liées à ces “violences volontaires” commises “en réunion” et par “une personne agissant en état d’ivresse manifeste“, a indiqué le parquet de Bordeaux dans un communiqué.

 

Le suspect, connu pour des faits de violences et d’infraction à la législation sur les stupéfiants, a fait l’objet d’une convocation par les gendarmes de la brigade de recherches d’Arcachon.

Pierre-Ambroise Bosse, qui a eu 18 jours d’incapacité totale de travail (ITT), a annoncé mercredi sur son compte Facebook qu’il arrêtait sa saison après cette agression:

Bosse, 25 ans, titré aux Mondiaux de Londres début août, a expliqué avoir été victime d’une “violente agression suite à un mouvement de foule“, et avoir été “sauvagement agressé par trois individus“. Il dit avoir subi “de multiples fractures au visage“, de “nombreux jours d’ITT” et “un préjudice moral inqualifiable“. “Pour toutes ces raisons, ma saison s’arrête à compter de ce jour !“, poursuit le message de “PAB” en s’efforçant de conclure par un sourire, un peu amer: “Moi qui ai toujours aimé les gens, j’en aime trois de moins aujourd’hui“.

Une enquête de gendarmerie est en cours sur l’incident, après dépôt d’une plainte par l’intéressé, a-t-on appris auprès de la gendarmerie de Gironde, précisant que les auteurs présumés de l’agression, survenue dans la nuit de samedi à dimanche, sont toujours recherchés.

Selon le site Sudouest.fr, qui a révélé l’information en début de soirée, l’incident serait survenu vers 4H dimanche sur le parking du casino de Gujan-Mestras, le club formateur de Bosse près du Bassin d’Arcachon, où il a été licencié une quinzaine d’années.

L’athlète venait de passer la soirée avec des amis lorsqu’il a été abordé par des inconnus qui lui auraient demandé une photo à ses côtés, ce qu’il aurait accepté, avant que les choses ne s’enveniment, et que Bosse ne reçoive des coups. Cinq jours d’ITT lui auraient été prescrits.

Les agresseurs ont pris la fuite. Pour la saison d’été d’athlétisme qui touche à sa fin, Pierre-Ambroise Bosse devait encore notamment participer au DécaNation à Angers le 9 septembre.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *