samedi 31 octobre 2020
Accueil / L'actualité Nouvelle Aquitaine / Gironde : un an ferme pour “l’armurier ambulant”
Illustration (DC/L'Essor).

Gironde : un an ferme pour “l’armurier ambulant”

Lors d’un banal contrôle routier, les gendarmes de Saint-André-de-Cubzac en Gironde ont mis la main sur un drôle de paroissien qu’ils ont baptisé “l’armurier ambulant” sur leur page Facebook. Et pour cause…

Le 27 janvier, il est près de minuit quand cet automobiliste de 22 ans est contrôlé. Premier mauvais point d’un longue liste, il n’a plus de permis de conduire. Il l’a “perdu” avec interdiction de le repasser avant plusieurs mois. Le jeune homme est placé en gade à vue et c’est là qu’il va accumuler les  “mauvais points” qui vont le conduire directement à la case prison pour un an.

Les palpations de sécurité permettent aux gendarmes de découvrir “une matraque télescopique, deux couteaux, un chargeur de deux cartouches de 22 long rifle et une barrette de résine cannabis“… et les clés du véhicule.

Un tel arsenal a aussitôt donné envie aux militaires d’aller visiter ledit véhicule. Ils n’ont pas été déçus du voyage. Ils ont découvert  “un pochon d’herbe de cannabis et cinq savonnettes de résine de la même herbe, un calibre 9mm à canon scié, mais aussi une 22LR équipée d’une lunette de visée“.

Un tel palmarès devant le tribunal correctionnel de Libourne s’est donc soldé par un an ferme avec saisie du véhicule.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.