mercredi 30 septembre 2020
Accueil / L'actualité Nouvelle Aquitaine / Le colonel Stéphan Thévenet fait ses adieux aux armes
L'adieu aux armes du colonel Stéphan Thévenet (Crédit photo: Gendarmerie nationale).

Le colonel Stéphan Thévenet fait ses adieux aux armes

La cérémonie de fin de stage 41/17 des 86 gendarmes adjoints volontaires de la deuxième compagnie d’instruction de l’école de Gendarmerie de Tulle avait, ce jeudi 19 octobre, un parfum particulier. Présidée par le général d’armée Richard Lizurey, cette cérémonie a été l’occasion de marquer l’adieu aux armes du colonel Stéphan Thévenet.

Le commandant de l’école de gendarmerie de Tulle quitte en effet le service actif après une carrière de quarante ans, entamée en 1977 à l’école nationale des sous-officiers d’active de Saint-Maixent (Deux-Sèvres). Il intègrera par la suite, en 1990, l’école des officiers de la Gendarmerie nationale, avant d’être affecté à l’escadron de gendarmerie mobile 34/2 de Saint-Gaudens (Haute-Garonne).

Stéphan Thévenet
Le colonel Stéphan Thévenet, lors de son adieu aux armes.

Le colonel Stéphan Thévenet sera ensuite nommé à différents postes : commandant de compagnie de gendarmerie départementale d’Orange (Vaucluse), du bureau promotion de l’image du Sirpa-Gendarmerie, ou encore de groupement de gendarmerie mobile à Reims (Marne). En 2005, il devient chef d’état-major du commandement de la Gendarmerie de la Martinique, puis chef d’état-major de la région de Gendarmerie Corse, et en commandant en second de la région Corse avant d’être affecté, en 2012, à la tête de l’école de Gendarmerie de Tulle.

Le général Lizurey a enfin profité de cette cérémonie pour remettre les insignes de chevalier de la Légion d’Honneur au lieutenant-colonel Jean-François Ammeye,  commandant en second le groupement de la Corrèze.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *