samedi 24 octobre 2020
Accueil / L'actualité Normandie / Un trafic de stupéfiants démantelé par les gendarmes de la Manche
Un vaste réseau de trafic de stupéfiants démantelé dans la Manche (Photo d'illustration : douanes françaises)
Un vaste réseau de trafic de stupéfiants démantelé dans la Manche (Photo d'illustration : douanes françaises)

Un trafic de stupéfiants démantelé par les gendarmes de la Manche

Les gendarmes de la Manche ont lancé, lundi 2 décembre, une opération judiciaire d’envergure à l’encontre de des personnes soupçonnées d’avoir pris part à un trafic de stupéfiants ces derniers mois. Le chef d’escadron David Bricier, commandant la compagnie de Cherbourg, dirigeait l’opération. Les gendarmes ont perquisitionné à Portbail, Denneville, Barneville, La Haye ainsi qu’à Cherbourg. 

Une enquête rondement menée

Tout commence en septembre 2019. Exploitant un banal renseignement, les gendarmes de la brigade autonome de La Hague remontent rapidement jusqu’à un jeune homme à la tête d’un trafic d’héroïne. Rondement menées, les investigations des enquêteurs les conduisent à mettre au jour un réseau bien structuré. 

Les perquisitions menées lundi confirment l’ampleur du trafic. 550 grammes d’héroïne, 60 grammes de MDMA, une petite quantité de cannabis, d’herbe et de crack ont été saisis. Mais également des armes de poing et d’épaule, des cigarettes de contrebande, du matériel de pesée et de conditionnement… Sans compter 5.000 euros en numéraire.

21 personnes mises en cause dans le trafic de stupéfiants

L’intervention a mobilisé 73 militaires de la compagnie de gendarmerie départementale de Cherbourg-en-Cotentin, du peloton de surveillance et de protection de Flamanville, du Psig de Coutances, du peloton de sûreté maritime et portuaire de la gendarmerie maritime de Cherbourg et quatre équipes cynophiles. Ce sont au total 21 personnes qui sont mises en cause dans ce vaste coup de filet.

Présentés jeudi 5 décembre au procureur de la République trois hommes et une femme, tous âgés d’une trentaine d’années, ont été placés sous mandat de dépôt. Ils seront présentés devant le tribunal jeudi 19 décembre 2019. Par ailleurs, trois comparutions sur reconnaissance préalable de culpabilité ont été délivrées et 14 consommateurs ont fait l’objet d’une réponse pénale selon Actu.fr.

Lire aussi sur L’Essor : De Cayenne à Limoges, une filière de drogue guyanaise démantelée par les gendarmes

Le chef d’escadron David Bricier se félicite de l’excellent synergie entre enquêteurs, unités d’intervention et magistrats du parquet. Mais cette opération réussie montre aussi l’ampleur prise par ce fléau. “C’est un problème sanitaire qui semble difficile à endiguer”, indique-t-il ainsi dans un communiqué. Il avertit pourtant: nous ne baisserons pas la garde et continuerons le combat”.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " : des articles inédits, une veille sur la presse et des informations pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.