vendredi 4 décembre 2020
Accueil / L'actualité Normandie / Trafic de stupéfiants : nouveau coup de filet dans la Manche
Les gendarmes de la Manche ont mis fin à un trafic de stupéfiants. Illustration (SD/L'Essor).
Les gendarmes de la Manche ont mis fin à un trafic de stupéfiants. Illustration (SD/L'Essor).

Trafic de stupéfiants : nouveau coup de filet dans la Manche

Belle affaire dans la Manche. Ce lundi 16 décembre, les gendarmes de la compagnie de Gendarmerie de Cherbourg-en-Cotentin ont mis fin à un trafic de stupéfiants qui gangrénait Cherbourg, Valognes et Saint-Lô.

En tout, ce sont 45 gendarmes qui ont procédé à quatre interpellations à Cherbourg, Valognes, Rauville-la-Bigot et Bourgvallées. Des militaires du peloton spécialisé de protection de la Gendarmerie de Flamanville sont également intervenus. De même que des personnels des pelotons de surveillance et d’intervention de Cherbourg et de St Lô.

Une trafic de stupéfiants portant sur de l’héroïne, du cannabis et de la cocaïne

Les gardes-à-vue se sont terminées mardi 17 décembre au soir. A leurs issues, vingt personnes ont été mises en cause dans cette affaire. Le parquet de Cherbourg a délivré cinq convocations pour l’audience correctionnelle du 12 mai 2020, douze comparutions sur reconnaissance préalable de culpabilité, une composition pénale devant le délégué du procureur ainsi qu’un rappel à la loi.

Tout a commencé mi-novembre. Enquêtant sur un individu se livrant à un trafic de stupéfiants sur le secteur valognais, les gendarmes de la communauté de brigades de Sainte Mère-Eglise vont rapidement mettre au jour un réseau organisé. Un travail mené de concert avec la brigade de recherches de Cherbourg. L’enquête permet d’identifier les principaux investigateurs d’un trafic portant sur de l’héroïne, du cannabis et de la cocaïne ainsi qu’une quinzaine de consommateurs. Lors des perquisitions, du matériel de conditionnement et de pesée a été saisi.

Nouveau coup de filet

Après le vaste coup de filet du 2 décembre dernier, c’est la deuxième fois en moins d’un mois que les gendarmes de la Manche démantèlent un trafic de stupéfiants dans la région. Pas de quoi cependant réjouir le chef d’escadron David Bricier, commandant la compagnie de Cherbourg. “Ce nouveau coup de filet démontre une fois de plus que la consommation de produits stupéfiants est un problème sanitaire qu’il convient de prendre très au sérieux”, déclare-t-il. Sur ce sujet, le travail de prévention complète les opérations de police judiciaire. Les gendarmes mènent des actions avec un formateur relais anti-drogues qui intervient dans les établissements scolaires et à l’occasion de contrôles routiers. 

Lire aussi sur L’Essor: Un trafic de stupéfiants démantelé par les gendarmes de la Manche

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.