dimanche 17 février 2019
Accueil / Brèves / Refus d’obtempérer : un gendarme blessé à la main par un chauffard ivre
Un contrôle routier (Crédit photo:MG/L'Essor).
Un contrôle routier (Crédit photo:MG/L'Essor).

Refus d’obtempérer : un gendarme blessé à la main par un chauffard ivre

Un gendarme du peloton motorisée de Neufchâtel-en-Bray (Seine-Maritime),  a été sérieusement blessé la semaine dernière à une main lors d’un contrôle routier à Neufchâtel-en-Bray rapporte Actu.fr.

Le militaire souffre de deux fractures à la main gauche.

Le gendarme et un collègue ont contrôlé un homme ivre qui a refusé de sortir de son véhicule. L’individu s’est violemment rebellé et a cassé deux os de la main gauche d’un des gendarmes.
L’homme dont le taux d’alcool est de 0,94 milligrammes par litre de sang, est convoqué au parquet de Dieppe le 29 mai 2019 en vue d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC). Il est poursuivi pour rébellion, conduite en état d’ivresse et blessures volontaires.

Lire aussi sur L’EssorLes refus d’obtempérer des automobilistes, un phénomène en hausse qui inquiète les gendarmes

L’Essor souhaite un bon rétablissement à ce gendarme.

A voir également

Illustration (MG/ESSOR)

Nord : un gendarme fauché par la voiture des cambrioleurs en fuite

Heureusement il n’a été que légèrement blessé. Un gendarme a eu très chaud, mercredi, en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement notre dernier dossier : « il y a 10 ans, le rattachement de la Gendarmerie au Ministère de l‘Interieur »

Vous n’êtes pas (encore) abonné à notre magazine « L’Essor de la Gendarmerie Nationale », je vous propose de recevoir, gratuitement, notre dossier du mois de janvier, en tiré à part.


Il vous suffit pour cela de nous retourner, en un clic, le simple bulletin ci-dessous :