lundi 13 juillet 2020
Accueil / L'actualité Normandie / Eure : prison ferme pour avoir menacé de mort les gendarmes
(Photo/SD/L'Essor).

Eure : prison ferme pour avoir menacé de mort les gendarmes

Le 14 juillet 2017 à 20h, les gendarmes de la brigade territoriale de Pacy-sur-Eure (Eure) sont intervenus dans une résidence à Pacy-sur-Eure. Après une dispute avec sa femme, un père de famille, fortement alcoolisé, s’était enfermé chez lui avec un bébé de 2 ans, après avoir donné une gifle à sa fille âgé de 9 ans.

Aidés par les pompiers, les gendarmes ont réussi à se faire ouvrir la porte de la résidence et à mettre le bébé en sécurité. L’individu, particulièrement agressif les a alors insultés et menacés de mort. Pour l’interpeller, les militaires ont dût faire usage d’un pistolet à impulsion électrique.

Placé en garde à vue, il a été présenté au parquet d’Evreux le 16 juillet et jugé en comparution immédiate au tribunal d’Evreux le 17 juillet.

Malgré les excuses présentées aux gendarmes lors de l’audience, l’individu a été condamné à 10 mois de prison dont 5 mois de sursis avec mise à l’épreuve. Il fait ainsi l’objet d’une injonction de soins, de travailler et de résider en dehors du domicile conjugal.

Celui-ci ayant par ailleurs déjà fait l’objet d’une condamnation à 7 mois d’emprisonnement avec sursis dans le cadre d’une précédente affaire, ce sursis a fait l’objet d’une révocation. Enfin, il a été condamné à verser 400 euros de dommages et intérêts à chaque gendarme victime de ses agissements.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *