mardi 26 janvier 2021
Accueil / L'actualité Normandie / La parité n’est pas un vain mot à l’UNPRG de la Manche
(Photo/UNPRG).

La parité n’est pas un vain mot à l’UNPRG de la Manche

Le 17 janvier, quarante retraités et actifs du canton de Barneville-Carteret se sont retrouvés pour partager la traditionnelle galette des rois… et reines !

La parité hommes-femmes n’est pas un vain mot au sein de l’équipe, regroupée en amicale depuis quelques temps. La présidence de l’association alterne tous les ans en début d’année. Patricia Beaumont, présidente 2017, a cédé son poste lors de la galette à Etienne Guézou, gendarme à la brigade de Barneville-Carteret, lequel a coopté Céline Housset pour le seconder e en 2018 et lui succéder en 2019. Cette présidence tournante, donne un nouvel élan à l’amicale, qui organise également avant l’été un repas de convivialité.

L’implication d’un militaire de la brigade contribue à la bonne harmonie entre les actifs et les retraités. “La seule difficulté réside dans la disponibilité des actifs. Tout repose sur la volonté de la chaîne hiérarchique de favoriser ou non ces rencontres. Maintenant, les gendarmes ne rendent plus visite aux retraités. Pour compenser ce désengagement, nous apprécierions qu’ils disposent de quelques heures deux fois par an pour participer à nos manifestations” commente la présidente sortante.

Fervent partisan de cette solidarité corporative, Serge Canet, président adjoint de l’UNPRG Manche, encourage ces initiatives en participant aussi souvent qu’il le peut à ces rassemblements avec son épouse.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.