dimanche 18 août 2019
Accueil / L'actualité Normandie / Eure : les gendarmes interviennent dans un élevage clandestin de chiens
Illustration (SD/L'Essor).

Eure : les gendarmes interviennent dans un élevage clandestin de chiens

La propriété située à Saint-Aubin-le-Vertueux (Eure) est qualifiée de “maison de l’horreur” dans la presse locale. C’est dire que l’intervention des gendarmes a été salutaire pour sauver cinq chiens et huit chiots des griffes de leur éleveur clandestin suspecté de maltraitance. Ils ont été confiés par les gendarmes aux bons soins de la Fondation Brigitte Bardot (FBB) à Saint-Aubin-le-Guichard, à une dizaine de kilomètres de là.

Au départ, c’est l’éleveur lui-même qui s’est rendu à la gendarmerie de Bernay pour signaler un problème lors d’une vente à l’un de ses clients précise Paris-Normandie. L’homme étant déjà connu des services, les militaires se sont rendus chez lui le 11 février dernier et ont découvert l’élevage. Déjà condamné, il n’avait pas le droit de détenir des chiens de cette catégorie.

La Fondation a été contactée pour prendre en charge les quatorze chiens. Il existe des soupçons de trafic d’animaux organisé pour des combats de chiens. Des soupçons nés de la découverte sur le terrain de cadavres de chats, lapins et furets précise le porte-parole de la FBB dans L’Eveil Normand

Quand ils l’ont interpellé, l’éleveur s’est rebellé. Il a été placé en garde à vue. Il sera poursuivi devant la justice “pour répondre du mauvais traitement ainsi que de l’outrage aux militaires lors de leur intervention” complètent les gendarmes sur leur page Facebook.

A voir également

Les motocyclistes du Puy-de-Dôme rattrapent 5 Porsche qui fonçaient à plus de 200 km/h

Hier, mardi 6 aout, sur l’autoroute A89, à la hauteur de Charbonnières-les-Varennes (63), l’équipe rapide …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *