dimanche 21 juillet 2019
Accueil / L'actualité Normandie / Centre de recrutement de la Gendarmerie à Caen : les objectifs pour 2017
L'équipe du centre de recrutement de Basse-Normandie à Caen en compagnie de l'adjudant Bruno Canet, à gauche sur la photo. (Photo Gendarmerie nationale).

Centre de recrutement de la Gendarmerie à Caen : les objectifs pour 2017

Que ce soit pour recruter des gendarmes adjoints volontaires (GAV) ou réservistes, les besoins de personnels de la Gendarmerie nationale dans un avenir proche sont impressionnants.  “Au total, au niveau national, 7200 postes gendarmes adjoints volontaires sont à pourvoir en 2017 et la gendarmerie devra disposer d’un vivier de 40 000 réservistes à la fin 2018, près de 30 000 actuellement !” détaille l’adjudant Bruno Canet, adjoint au chef du Centre d’information recrutement de Caen. Au total, il faut 1300 gendarmes adjoints volontaires et 340 réservistes pour les cinq départements normands.

Les objectifs de recrutement de GAV pour 2017 sont ainsi répartis :

– Basse Normandie : 600.
– Haute Normandie : 700.

Et pour les réservistes :

– Basse Normandie : 180.
– Haute Normandie : 160.

Depuis l’article que l’Essor normand a consacré au centre de recrutement de Caen à la rentrée 2016,  des changements ont eu lieu dans l’équipe :  la maréchale des logis  Marie est partie au secrétariat compagnie de Bayeux.  Elle est remplacée par le maréchal des logis Normand.

A noter que le CIR CAEN, suite à la création du PSIG SABRE au printemps dernier, a déménagé au sein de la caserne Il est maintenant situé à côté de la BDRIJ. Le numéro de téléphone a changé : 02.31.35.93.36

Infos pratiques 

Centre d’information et de recrutement de la gendarmerie nationale : 29, avenue du 43e-Régiment-d’artillerie,  14000 Caen. Tél. 02 31 35 93 36.

Ouvert du lundi au vendredi 8h à 12h et 13h30 à 17h30.

Le site la Gendarmerie recrute 

A voir également

Mercato des généraux: le détail des mouvements estivaux

Le "mercato" des généraux est désormais finalisé. Leurs prochaines affectations sont connues. A ce stade, ce sont 35 généraux qui vont bouger au cours de l'été. Le point sur ces mouvements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *