mardi 22 septembre 2020
Accueil / A la Une / Une promotion sur une console de jeux nécessite l’intervention des gendarmes dans les Yvelines
Plus de 500 personnes voulaient profiter d'une promotion et acheter une console de jeux à prix cassé. Visés par des projectiles, les gendarmes présents ont du faire usage de gaz lacrymogènes pour disperser la foule. (Capture écran Twitter)
Plus de 500 personnes voulaient profiter d'une promotion et acheter une console de jeux à prix cassé. Visés par des projectiles, les gendarmes présents ont du faire usage de gaz lacrymogènes pour disperser la foule. (Capture écran Twitter)

Une promotion sur une console de jeux nécessite l’intervention des gendarmes dans les Yvelines

La cohue créée ce mercredi 17 juin devant un magasin Lidl d’Orgeval (Yvelines), a nécessité l’intervention des gendarmes. En cause, une promotion sur une console de jeux vidéos qui tourne à l’émeute.

Ce devait être une opération pour attirer les clients à l’occasion de l’ouverture d’un nouveau magasin. Si l’objectif est atteint, voire dépassé, le magasin n’a pas pu ouvrir ses portes comme prévu. En effet, l’annonce d’une promotion exceptionnelle sur une console de jeux vidéos PlayStation4 a suscité énormément d’intérêt. Dès cette nuit, plusieurs dizaines de personnes faisaient déjà le pied de grue aux abords du nouveau magasin. Lidl vient de s’implanter à Orgeval et proposait pour son ouverture de nombreux produits à prix cassés. Mais tôt dans la matinée, alors que les gérants du magasin semblaient dépassés par la situation, les gendarmes ont été appelées sur place. Plus de 500 personnes s’agglutinaient en effet devant le magasin. Des tensions commençaient à émerger.

Lire aussi: Escadron, un jeu vidéo qui simule le maintien de l’ordre

Violences et gaz lacrymogènes

Dépêchés sur place, gendarmes et policiers municipaux tentent d’abord de sécuriser les abords du commerce. La circulation alentours étant en en effet saturée. Dès 8 heures, le magasin annonce qu’il ne sera pas en mesure d’ouvrir ses portes. Il est alors demandé aux clients de quitter les lieux. Mais ces derniers sont bien décidés à profiter de l’offre sur cette console de jeux. Plusieurs patrouilles de gendarmes arrivent en renfort, dont des militaires des pelotons de surveillance et d’intervention (Psig) locaux. Mais un mouvement de foule éclate alors. Des personnes tentent de forcer l’entrée du magasin. Les gendarmes s’interposent et sont la cible de jets de projectiles. Ils répliquent par l’usage de gaz lacrymogènes pour disperser la foule et mettent en place un cordon de sécurité. Plusieurs vidéos diffusées sur internet montrent la séquence.

Après plusieurs dizaines de minutes, les clients déçus commencent à quitter les lieux. Certains restaient malgré tout, dans l’éventualité d’une ouverture. Les gendarmes des Yvelines ont même dû relayer l’information sur les réseaux sociaux.

Au plus fort de la mobilisation, 70 policiers municipaux et gendarmes étaient mobilisés pour rétablir l’ordre et repousser la foule, selon la Gendarmerie. Un militaire aurait d’ailleurs été blessé à cette occasion. En fin de matinée, la direction de l’enseigne a confirmé l’annulation de la vente ainsi que de l’ouverture du magasin. Elle a également fait un mea culpa sur les réseaux sociaux.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *