jeudi 21 février 2019
Accueil / Société / Défense / Le musée de la Marine à Paris lève l’ancre et met le cap sur 2021
Hissez Ho !
Hissez Ho ! © Musée national de la Marine R. Maurel

Le musée de la Marine à Paris lève l’ancre et met le cap sur 2021

Le musée national de la Marine, installé depuis 1943 au Palais de Chaillot à Paris, fermera ses portes le 31 mars pour une longue rénovation qui vise à le transformer en « grand musée maritime français du XXIème siècle ».

Le plus ancien musée maritime au monde abrite 30.000 objets ou œuvres d’art, dont 2.800 maquettes de bateaux. Il rouvrira ses portes à l’automne 2021 après une transformation complète pour un budget de 50 millions d’euros.

Une équipe d’architectes franco-norvégienne (H20 architectes et Snohetta) a remporté l’appel à projets pour lequel 117 dossiers avaient été présentés. « Ce projet s’inscrit pleinement, a dit jeudi après-midi le secrétaire d’Etat à la Défense Jean-Marc Todeschini, dans l’ambition maritime de la France, carrefour maritime au sein de l’Europe et avec le reste du monde ».

Mais le musée de la Marine « ne va pas mettre la clé sous la porte » durant les cinq ans de travaux, a assuré son directeur, le commissaire général Vincent Campredon. Les musées du littoral de Brest, Port-Louis près de Lorient, Rochefort et Toulon vont accueillir des expositions pendant cette période. Un musée virtuel sera créée sur le web pour suivre en direct la mise en oeuvre du nouveau musée.

PMG

A voir également

Les violences devant l'Assemblée nationale, ce samedi 9 février (Crédit photo: capture d'écran Ruptly).

Blessure à la main devant l’Assemblée: l’IGGN saisie par le parquet

L'inspection générale de la Gendarmerie a été saisie par le parquet de Paris pour enquêter sur les circonstances de la grave blessure à la main d'un manifestant gilet jaune.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement notre dernier dossier : « il y a 10 ans, le rattachement de la Gendarmerie au Ministère de l‘Interieur »

Vous n’êtes pas (encore) abonné à notre magazine « L’Essor de la Gendarmerie Nationale », je vous propose de recevoir, gratuitement, notre dossier du mois de janvier, en tiré à part.


Il vous suffit pour cela de nous retourner, en un clic, le simple bulletin ci-dessous :