samedi 8 mai 2021
Accueil / L'actualité Île-de-France / Drame familial : un gendarme et sa femme retrouvés morts dans une caserne du Val-d’Oise
(Photo/DC/L'Essor).

Drame familial : un gendarme et sa femme retrouvés morts dans une caserne du Val-d’Oise

Un drame s’est déroulé ce mercredi 21 mars au domicile d’un gendarme à la caserne d’Auvers-sur-Oise dans le Val-d’Oise relate BFMTV. Les corps sans vie du militaire de 36 ans et de son épouse âgée de 34 ans ont été découverts sans que l’on connaisse encore la date et l’heure des décès.

D’après les premiers éléments de l’enquête, confiée au groupement de  gendarmerie du Val-D’oise, il semble probable que le gendarme a pu tuer sa femme avant de mettre lui-même fin à ses jours. Son épouse, atteinte d’une maladie grave, était en fin de vie et avait exprimé sa volonté suicidaire.

Crowdfunding campaign banner

3 Commentaires

  1. Basquin Pierre

    C’est bien triste, surtout aussi jeunes tous les deux, toute ma tendresse les accompagne.

  2. MarieB

    Ils ont.combattu les maladies ensemble, il l.a aidé a partir, il a fait le choix de partir avec elle, n.oublions pas la force qu.ils ont eu d.affronter cela ensemble et ne gardons a l’esprit que l.image d.un couple soudé dans l.adversité et pleins de vie. Une inspiration pour tout ceux et celles qu.ils auront croisé sur leur chemin.

  3. MARIN, Jean-Michel

    Ce qui prouve bien la difficulté des gendarmes, que ce soit dans la vie professionnelle que dans la vie privée.
    Il y aurait beaucoup à faire lorsque des cas identiques se produisent dans le unités.
    Une aide psychologique , des facilités dans le travail, sont a accentuer.

    Tout mon soutien à la famille dans ce drame.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.