lundi 26 octobre 2020
Accueil / L'actualité Île-de-France / Deux ans après sa mort, la famille d’Adama Traoré dénonce la lenteur de la justice
Deux frères d'Adama Traoré ont été condamnés pour des violences contre les forces de l'ordre (Photo d'illustration - SD/L'Essor)
Deux frères d'Adama Traoré ont été condamnés pour des violences contre les forces de l'ordre (Photo d'illustration - SD/L'Essor)

Deux ans après sa mort, la famille d’Adama Traoré dénonce la lenteur de la justice

Deux ans après la mort d’Adama Traoré à Persan (Val d’Oise), le 19 juillet 2016, le jour de ses 24 ans. Près de  1.500 personnes ont défilé pour dénoncer la lenteur de la justice et exiger des “réponses” de l’Etat. Une minute de silence a été observée devant la caserne de Gendarmerie et la soeur d’Adame Traoré a pris la parole pour dénoncer la lenteur de la justice après avoir appris mardi que la quatrième expertise médicale ne serait pas rendue avant fin septembre.

Lire aussi sur L’EssorUn frère d’Adama Traoré condamné pour avoir étranglé un gendarme venu annoncer la mort de son frère à la famille

“Nous allons passer à la vitesse supérieure. Nous allons soulever toute la France, nous allons soulever tous les quartiers (…) et on va aller renverser
ce système”, a lancé sa sa soeur devant environ 1500 personnes dont des politiques de gauche qui étaient bien représentés :  du NPA au PCF en passant par la France insoumise (LFI) ou EELV, et jusqu’au Parti socialiste.

La famille Traoré a remonté les rues de Beaumont-sur-Oise (Val-d’Oise)  jusqu’au quartier HLM de Boyenval, où il a vécu.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " : des articles inédits, une veille sur la presse et des informations pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.