lundi 14 octobre 2019
Accueil / L'actualité Hauts-de-France / Un pompier pyromane confondu par les gendarmes

Un pompier pyromane confondu par les gendarmes

Photo d’illustration (S.D/L’Essor).

Un sapeur-pompier  volontaire du centre de secours principal de Sainte-Menehould (Marne) interpellé en début de semaine a admis avoir commis une douzaine d’incendies volontaires jusqu’en 2016, a annoncé vendredi dans un communiqué le groupement de gendarmerie départementale de la Marne.
Dans l’attente de son jugement le 2 août devant le tribunal correctionnel
de Châlon-en-Champagne, le “soldat du feu”  a été suspendu de ses fonctions.

XXX
Il avait été placé en garde à vue lundi et mardi et a reconnu être à
l’origine de 12 incendies dont 8 dans la Marne (hangars agricoles, feux de
végétation et incendies de poubelles), un dans la Meuse (hangar agricole), et 3 dans l’Aisne (feux de végétation) entre 2013 et 2016.
Ces faits constituent un préjudice total avoisinant les 300.000 euros
auxquels viennent s’ajouter un peu plus de 37.000 euros d’interventions
pompier, a précisé la gendarmerie.

A voir également

Velizy-Villacoublay, le 10 juin 2015, un hélicoptère Ecureuil de la Gendarmerie posé devant le bâtiment du commandement des forces aériennes de la Gendarmerie, sur la base aérienne 107. Photo: M. GUYOT/ESSOR

Haute-Garonne : il aveugle l’équipage d’un hélicoptère de la Gendarmerie

Un homme a mis en danger à Frouzin (Haute-Garonne)  l'équipage d'un hélicoptère de la Gendarmerie avec une lampe torche très puissante. Il est convoqué au tribunal correctionnel de Toulouse le 19 octobre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *