lundi 17 juin 2019
Accueil / L'actualité Hauts-de-France / Un pompier pyromane confondu par les gendarmes

Un pompier pyromane confondu par les gendarmes

Photo d’illustration (S.D/L’Essor).

Un sapeur-pompier  volontaire du centre de secours principal de Sainte-Menehould (Marne) interpellé en début de semaine a admis avoir commis une douzaine d’incendies volontaires jusqu’en 2016, a annoncé vendredi dans un communiqué le groupement de gendarmerie départementale de la Marne.
Dans l’attente de son jugement le 2 août devant le tribunal correctionnel
de Châlon-en-Champagne, le “soldat du feu”  a été suspendu de ses fonctions.

XXX
Il avait été placé en garde à vue lundi et mardi et a reconnu être à
l’origine de 12 incendies dont 8 dans la Marne (hangars agricoles, feux de
végétation et incendies de poubelles), un dans la Meuse (hangar agricole), et 3 dans l’Aisne (feux de végétation) entre 2013 et 2016.
Ces faits constituent un préjudice total avoisinant les 300.000 euros
auxquels viennent s’ajouter un peu plus de 37.000 euros d’interventions
pompier, a précisé la gendarmerie.

A voir également

Le chauffard de Ham jugé à huis-clos aux assises pour protéger l’anonymat des gendarmes

Le chauffard ayant renversé et blessé deux gendarmes en juillet 2017 à Ham (Somme) est jugé à Amiens. Le procès devant les assises de la Somme débute ce jour et se tient à huis clos jusqu'au 19 juin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !