dimanche 22 septembre 2019
Accueil / L'actualité Hauts-de-France / Impressionnante mobilisation des gendarmes pour la visite d’Emmanuel Macron à Notre-Dame-de-Lorette
Les honneurs militaires sont rendus au président de la République par un détachement interarmées (Ph: Cabcom RGHF).
Les honneurs militaires sont rendus au président de la République par un détachement interarmées (Ph: Cabcom RGHF).

Impressionnante mobilisation des gendarmes pour la visite d’Emmanuel Macron à Notre-Dame-de-Lorette

L’ensemble des effectifs de l’active et de la réserve du groupement de gendarmerie départementale du Pas-de-Calais a été mobilisé pour le déplacement du président de la République dans le département, les 7 et 8 novembre, à l’occasion de la célébration du centième anniversaire de l’Armistice de 1918.

Un groupement tactique gendarmerie de 2 escadrons, issu du groupement 4/7 de gendarmerie mobile de Dijon, 5 équipes cynophiles, 2 techniciens équipés de fusil anti-drones, un hélicoptère de la section aérienne d’Amiens et une équipe de l’antenne GIGN de Reims complétaient ce dispositif exceptionnel.

Notre-Dame-de-Lorette, plus grande nécropole militaire française

Mobililisation militaire pour la visite d'Emmanuel Macron (Ph: Cabcom RGHF).
Mobililisation militaire pour la visite d’Emmanuel Macron (Ph: Cabcom RGHF).

La cérémonie organisée le jeudi 8 novembre sur le site de Notre-Dame-de-Lorette a constitué le point d’orgue de la visite présidentielle.

Située sur la colline éponyme, à Ablain-Saint-Nazaire (62), près de Lens, Notre-Dame-de-Lorette est la plus grande nécropole militaire française. Inaugurée en 1925, elle regroupe les corps de 42 000 soldats inhumés dans les cimetières de l’Artois, des Flandres et de la Belgique.

Avant de pénétrer ce lieu chargé d’histoire, le chef de l’Etat a parcouru l’impressionnante liste des noms de soldats gravés sur les quelques 500 panneaux dorés de l'”Anneau de Mémoire”. Inauguré le 11 novembre 2014, ce mémorial international construit sur le flanc sud-est de la colline rend hommage à tous les soldats de la Grande Guerre, sans distinction de nationalité.

Emmanuel Macron signe le livre d’or de la nécropole

La capitaine Prévot et le chef de l'Etat (Ph: Cabcom RGHF).
La capitaine Prévot et le chef de l’Etat (Ph: Cabcom RGHF).

Sous un soleil radieux, il a ensuite fait son entrée dans la nécropole où les honneurs militaires lui ont été rendus par un détachement interarmées. Ce dernier, placé sous le commandement de la capitaine Anaïs Prévot, commandant la compagnie de gendarmerie départementale de Montreuil-Écuires (62), était composé notamment d’une section de gendarmes départementaux et mobiles des Hauts-de-France.

Le président de la République s’est ensuite recueilli dans le monument dont il a signé le livre d’or. Puis, une délégation de militaires est venue à sa rencontre. La capitaine Prévot a ainsi évoqué devant lui son engagement au service de la sécurité de nos concitoyens.

A voir également

Un gendarme de Maisons-Alfort se suicide

Un gendarme s’est suicidé samedi à Maisons-Alfort (Val-de-Marne). Il s’agit du douzième suicide de l’année en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *