lundi 28 septembre 2020
Accueil / L'actualité Hauts-de-France / Hyper cacher : 10 personnes dont un ancien “indic” seront jugées pour trafic d’armes

Hyper cacher : 10 personnes dont un ancien “indic” seront jugées pour trafic d’armes

Une dizaine de personnes, parmi lesquelles une figure de l’extrême droite locale, Claude Hermant, ancien indicateur des douanes et de la gendarmerie ont été renvoyées devant le tribunal correctionnel de Lille pour trafic d’armes, dont certaines auraient servi à Amedy Coulibaly dans l’attentat de l’Hyper Cacher.

De source proche de l’enquête, on souligne toutefois qu’aucun élément ne permet d’établir que Claude Hermant était au courant de l’utilisation finale de ces armes, à savoir cet attentat à Paris en janvier 2015.
Le magistrat instructeur a décidé d’un renvoi devant le tribunal correctionnel de 10 personnes dont Claude Hermant. Ce dernier a été maintenu en détention provisoire” pour deux mois, a rapporté une source judiciaire à l’AFP, confirmant une information du Canard enchaîné.
Selon un extrait de l’ordonnance cité par ce journal, “cinq des armes achetées par Claude Hermant (…) ont été utilisées par Amedy Coulibaly pour la commission des attentats de janvier 2015“.

Un ancien mercenaire et indic

Coulibaly a assassiné quatre personnes dans ce supermarché, avant d’être tué. La veille, il avait tué une policière municipale à Montrouge (Hauts-de-Seine).

Claude Hermant aurait acheté par l’intermédiaire de la société de son épouse entre 200 et 250i,dic  armes démilitarisées importées de Slovaquie, puis les aurait remilitarisées et revendues dans les milieux criminels, auprès notamment du Roubaisien Samir Ladjali, intermédiaire présumé de Coulibaly, lui aussi renvoyé dans ce dossier.

Ladjali a également été mis en examen fin avril par un juge antiterroriste parisien dans l’enquête sur le circuit des armes fournies aux frères Kouachi et à Coulibaly.

Hermant, un ancien mercenaire pendant la guerre en ex-Yougoslavie, est proche des milieux d’extrême droite. Ancien indicateur de la gendarmerie et des douanes, il est en détention provisoire depuis deux ans et demi.

Son avocat a déposé plainte à Lille contre trois gendarmes pour “mise en danger d’autrui”.

 

 

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *