jeudi 12 décembre 2019
Accueil / L'actualité Hauts-de-France / Ils cambriolent une maison déguisés en gendarmes de Saint-Tropez
Carte de Grand-Synthe

Ils cambriolent une maison déguisés en gendarmes de Saint-Tropez

Un homme était jugé ce lundi pour le cambriolage d’une maison de Grande-Synthe (Nord). Ancien habitant de cette commune, il vit actuellement en région parisienne. Le tribunal de Grande-Synthe a condamné le cambrioleur à une peine 210 heures de travail d’intérêt général à effectuer dans les dix-huit mois.

Les faits remontent au 1er mars 2015, vers 2 h du matin, en marge du carnaval de Dunkerque. L’homme et son complice éméchés et habillés comme Louis de Funès dans « Le gendarme de Saint-Tropez », s’introduisent dans la chambre d’un couple endormi. Le mari se réveille et parvient à attraper l’un des deux cambrioleurs. Les malfrats finissent par s’enfuir par l’une des fenêtres de la maison.

Selon La Voix du Nord, les policiers retrouveront une chaussure, un bonnet et une bouteille en plastique. Il n’en fallait pas plus pour pratiquer des tests ADN. L’un des cambrioleurs est confondu par les analyses. Il expliquera avoir été pris dans un engrenage stupide à la sortie d’un bal de carnaval, résultat d’une consommation excessive d’alcool.

« Je ne comprends pas ce que je faisais chez monsieur »

Aux magistrats, ce lundi au tribunal, il a fait référence à une amnésie concernant cette soirée et a juré n’avoir plus touché à l’alcool depuis. « Je ne comprends pas ce que je faisais chez monsieur, c’est impardonnable ! » a-t-il regretté. Son complice n’a jamais été identifié.

JR

A voir également

Le 1er décembre, les locaux du peloton autoroutier de Narbonne sont incendiés (Crédit photo: Préfecture de l'Aude).

L’incendie du peloton d’autoroute de Narbonne enfin jugé

Ce lundi 9 décembre, le procès de l’incendie du peloton d’autoroute et du péage de Narbonne-Sud débute. Un procès attendu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *