vendredi 19 juillet 2019
Accueil / L'actualité Hauts-de-France / Cambriolages violents : trois suspects interpellés avec l’appui du GIGN
Illustration (SD/L'Essor).

Cambriolages violents : trois suspects interpellés avec l’appui du GIGN

Trois personnes soupçonnées d’avoir commis de “nombreux cambriolages violents” chez des particuliers en Picardie et en Ile-de-France ont été mises en examen et écrouées après leur interpellation en “flagrant délit” en Seine-Saint-Denis, a indiqué mercredi la gendarmerie. Une affaire qui aboutit après plusieurs mois d’enquête menée par les militaires de l’Oise et du Val-d’Oise.

Les trois suspects, de nationalité roumaine, agissaient armés et séquestraient leur victime à leur domicile, a détaillé la gendarmerie dans un communiqué.

Les trois suspects écroués

Ils ciblaient “le numéraire et les bijoux”, a-t-elle ajouté. Ils ont été interpellés dimanche 22 janvier en région parisienne, par des gendarmes appuyés par le GIGN, au terme de plusieurs mois d’enquêtes entamées en décembre 2016 par les gendarmes de l’Oise et du Val-d’Oise.

A l’issue de leur garde à vue, les trois personnes ont été mises en examen pour “vols en bande organisée avec armes” et “séquestration sans libération volontaire pour faciliter un crime ou un délit commis en bande organisée”. Elles ont été placées en détention provisoire.

A voir également

Exemple de conversation avec la brigade numérique (Crédit photo:GT/L'Essor).

Révolution numérique: le nouveau visage de la Gendarmerie (dossier)

[DOSSIER] La Gendarmerie s'empare de l'outil numérique et développe de nouvelles armes et de nouveaux moyen de communications.

Un commentaire

  1. Charles

    Ils sont libres dans combien d’heures ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *