mardi 20 août 2019
Accueil / L'actualité Grand Est / Un opposant au projet de Bure recherché par le parquet de Hambourg arrêté par les gendarmes
A Bure (Photo/Gendarmerie nationale).

Un opposant au projet de Bure recherché par le parquet de Hambourg arrêté par les gendarmes

 Un opposant au projet Cigéo de Bure qui était recherché en vertu d’un mandat d’arrêt européen lancé par le parquet de Hambourg ( Allemagne) pour avoir participé à des heurts en marge du sommet du G20 en juillet 2017 a été localisé et interpellé vendredi à Laxou (54)  par les gendarmes de la cellule d’enquête “Bure 55”, regroupant la section de recherches de  Nancy et la brigade de recherches de Commercy (55).

La chambre d’instruction de la cour d’appel de Nancy a ordonné mercredi l’exécution d’un mandat d’arrêt européen émis par le parquet de Hambourg à son  encontre.

 

 

A l’issue de l’audience, le jeune homme, âgé d’une vingtaine d’années, est retourné au centre pénitentiaire de Nancy-Maxéville et doit être remis aux autorités allemandes dans les dix jours.

Lire aussi sur L’Essor : violences contre des gendarmes à Bure : plusieurs mises en examen et un avocat placé sous statut de témoin assisté

Selon le Républicain Lorrain, ce militant cumule cinq procès pour des condamnations totales à huit mois de prison avec sursis et 7 000 euros de dommages et intérêts.

Il a notamment déjà comparu devant le tribunal de Bar-le-Duc pour sa participation à des manifestations contre le projet Cigéo.

Il avait choisi de se mettre en cavale et avait écrit un texte à a ce sujet sur Mediapart.

 

A voir également

Refus d’obtempérer dans le Maine-et-Loire: un gendarme blessé

Un gendarme du peloton motorisé a été blessé ce 15 août lors d'un refus d'obtempérer lors d'un contrôle à Chemiré-sur-Sarthe. (Maine-et-Loire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *