vendredi 22 mars 2019
Accueil / L'actualité Grand Est / Un opposant anti-Bure condamné à quatre mois de prison avec sursis
(Photo/Gendarmerie nationale).

Un opposant anti-Bure condamné à quatre mois de prison avec sursis

Quatre mois de prison avec sursis. C’est la peine prononcée par le tribunal correctionnel de Bar-le-Duc à l’encontre d’un militant opposé au projet de centre d’enfouissement des déchets nucléaires de Bure (Meuse), rapporte L’Est Républicain, ce mardi 3 avril 2018. Il avait lancé il y a un mois un projectile contre les gendarmes lors d’une manifestation à Mandres-en-Barrois.

 

Une peine conforme, selon le quotidien régional, aux réquisitions du parquet qui a également demandé une mise à l’épreuve de deux ans et une interdiction de séjourner en Haute-Marne et dans la Meuse pour ce jeune homme de 28 ans.

Lire aussi sur L’Essor : Bure : 500 gendarmes mobilisés pour évacuer les anti-nucléaires (VIDEO)

L’évacuation du bois Lejuc, épicentre de la lutte contre le projet Cigéo, par les gendarmes le 22 février, avait déjà entraîné des suites judiciaires. Trois opposants avaient été condamnés le 19 mars pour avoir résisté avec violence aux forces de l’ordre. Deux d’entre elles ont écopé de peines de prison ferme.

Lire aussi sur L’Essor : Opposants au projet d’enfouissement de Bure : trois personnes condamnées

Le projet Cigéo (Centre industriel de stockage géologique) prévoit de stocker des déchets hautement radioactifs et à durée de vie longue dans des installations souterraines situées à 500 mètres sous terre. Le chantier, piloté par l’Andra (Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs), attend encore l’autorisation des pouvoirs publics, espérée pour 2021, avant une éventuelle mise en service à l’horizon 2025.

 

A voir également

Traitement des prélèvements ADN à l'IRCGN (Photo d'illustration - MG/ESSOR)

Un prédateur sexuel confondu 13 ans après les faits grâce aux constatations des “experts” de la Gendarmerie

Grâce à des traces biologiques soigneusement prélevées et enregistrées dans le fichier national automatisé des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *