samedi 17 août 2019
Accueil / A la une / Marne : un gendarme de la BMO de Sézanne tué dans un accident de la route
Illustration (SD/L'Essor).

Marne : un gendarme de la BMO de Sézanne tué dans un accident de la route

Un motocycliste de la brigade motorisée de Sézanne dans la Marne a été tué en service à 12h ce vendredi 16 mars sur la commune de Talus-Saint-Prix. Un second motocycliste a été blessé dans la collision.

Le motocycliste, l’adjudant Régis Geugneau circulait en compagnie d’un collègue pour un service de police de la route sur la D951 entre Soizy-aux-Bois et Talus-Saint-Prix. Soudain, dans un virage, pour des raisons que l’enquête devra déterminer, un véhicule arrivant en face s’est déporté et est venu percuter les deux gendarmes.

Un ambulancier qui circulait sur la même route s’est arrêté pour porter secours mais en vain. L’adjudant est décédé des suites de ses blessures. Le second motocycliste a été blessé au bras.

L’enquête a été confiée à la section de recherches de Reims et à la brigade des recherches d’Epernay.

L’adjudant décédé était marié et père de deux enfants.

L’Essor adresse ses plus sincères condoléances à sa famille ainsi qu’à ses camarades.

M. Gérard Collomb, ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, a appris avec une vive émotion le décès en mission d’un sous-officier de gendarmerie de la brigade motocycliste de Sézanne (51), percuté par un automobiliste au cours d’une patrouille menée avec un gendarme de son unité. Agé de 45 ans, il était marié et père de 2 enfants. Son camarade est blessé, sans que son pronostic vital ne soit engagé. Le conducteur du véhicule est plus légèrement atteint. L’enquête est confiée à la brigade de recherches d’Epernay, sous le contrôle de l’autorité judiciaire. M. Gérard Collomb adresse son plus entier soutien à sa famille, ses proches et à l’ensemble de ses camarades. Il salue la mémoire de ce motocycliste au parcours exemplaire et souhaite un prompt rétablissement au gendarme blessé. M. Gérard Collomb rend hommage à l’engagement des militaires de la gendarmerie qui servent la République et protègent les Français avec abnégation, dévouement et détermination. Ils font la fierté de la Nation. Il s’agit du troisième décès d’un gendarme en mission depuis le début de l’année 2018.

A voir également

Refus d’obtempérer dans le Maine-et-Loire: un gendarme blessé

Un gendarme du peloton motorisé a été blessé ce 15 août lors d'un refus d'obtempérer lors d'un contrôle à Chemiré-sur-Sarthe. (Maine-et-Loire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *