mercredi 30 septembre 2020
Accueil / L'actualité Grand Est / Le colonel Perrot prend le commandement du groupement de la Haute Marne
La cérémonie s’est déroulée le mardi 10 octobre au pied de la Croix de Lorraine à Colombey-les-Deux-Eglises. (Photo/JF-Cortot/L’Essor).

Le colonel Perrot prend le commandement du groupement de la Haute Marne

Le 10 octobre au pied de la Croix de Lorraine à Colombey-les-Deux-Eglises, le colonel Ronan de Lorgeril, adjoint au commandant de la région Grand-Est et commandant du groupement de la Marne, a remis le commandement du groupement de gendarmerie départementale de la Haute-Marne au colonel Patrick Perrot, en présence de Mme Françoise Souliman, préfète de la Haute-Marne.

La cérémonie s’est déroulée le mardi 10 octobre au pied de la Croix de Lorraine à Colombey-les-Deux-Eglises. (Photo/JF-Cortot/L’Essor).

Le colonel Patrick Perrot succède au colonel Christophe Perret, parti comme attaché de sécurité intérieure en Tunisie. Tous deux sont issus de la même promotion de l’école des officiers de la gendarmerie nationale.

Un scientifique, spécialisé dans la lutte
contre la criminalité à la tête d’un groupement

Le colonel Perrot a combiné les fonctions de commandement opérationnel et l’exercice de la science dans la lutte contre la criminalité.

Le colonel Patrick Perrot. (Photo/JF-Cortot/L’Essor).

Ingénieur de formation, issu de l’école d’ingénieurs en génie électrique, Patrick Perrot a commencé son parcours professionnel dans la marine sur le bâtiment d’essais et de mesure Monge où il a élaboré un logiciel de trajectographie de missiles balistiques, puis chez Lucent technologie, il est responsable d’industrialisation d’un système numérique de communication sans fil.

Il intègre l’EOGN en 1996 et à sa sortie en 1998, il est affecté comme commandant de peloton d’intervention à l’escadron de gendarmerie mobile de Bourgoin-Jallieu.

En 2001, il rejoint l’institut de recherches criminelle de la gendarmerie nationale, département signal-image-parole.de 2001 à 2005, il est adjoint du chef de département signal-image-parole et en devient le chef en 2005.

De 2009 à 2013, il prend le commandement de la compagnie de Saint-Jean-d’Angély puis il rejoint à nouveau l’IRCGN en 2013, comme chef de la division analyse et investigation criminelle – Service central de renseignement criminel. Il est en charge de l’animation et de la coordination de la fonction intelligence criminelle et du développement du concept d’analyse anticipative de la délinquance.

Le colonel Perrot, outre un diplôme d’ingénieur est titulaire d’un master spécialisé « Signal, image et reconnaissance des formes de l’école nationale supérieure des Télécoms (Paris) et d’un doctorat en traitement du signal et de l’image « L’imposture vocale en sciences forensiques​​​​ ».

Par ailleurs, il est en charge d’enseignements au sein du groupe Paris Tech et dans diverses universités. Il est également l’auteur d’un nombre impressionnant de publication dans des revues scientifiques françaises et étrangères et le co-auteur d’un ouvrages « Telecom pour l’ingénierie du risque ».

L’Essor souhaite au colonel Perrot pleine réussite dans son commandement.

JF Cortot

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *