dimanche 20 septembre 2020
Accueil / A la Une / Le colonel Bouquin à la tête de l’école de gendarmerie de Chaumont (VIDEO)

Le colonel Bouquin à la tête de l’école de gendarmerie de Chaumont (VIDEO)

Le 17 octobre 2017, le général de corps d’armée Thibault Morterol, commandant les écoles de la gendarmerie nationale a remis le commandement de l’école de gendarmerie de Chaumont au colonel Pierre Bouquin, qui, dans les faits commande l’école depuis le 1er août dernier. L’école de gendarmerie de Chaumont est la plus ancienne des écoles et la seule dont le drapeau est décoré de la médaille militaire.

Le colonel Pierre Bouquin. (Photo/JF-C/L’Essor).

Les cadres de l’école et cinq compagnies d’élèves gendarmes étaient rassemblés pour cette cérémonie qui s’est terminée par un défilé.

Le colonel Bouquin succède au colonel Eric Le Callonnec. Il est âgé de 54 ans, marié et père de 3 enfants.

Le colonel Bouquin affiche une belle carrière puisqu’il a fait ses premiers pas en gendarmerie le 1er mars 1985 comme gendarme auxiliaire.

Il entre ensuite à l’école de sous-officiers de Châtellerault en janvier 1987. Il en sortira major de promotion le 31 août 1987 et rejoindra l’escadron 5/2 de gendarmerie mobile de Melun où il restera jusqu’en janvier 1990, date à laquelle il devient secrétaire au bureau instruction de la légion de gendarmerie mobile d’Ile-de-France.

Il intègre l’école des officiers de la gendarmerie l’été 1991. Après sa sortie de l’EOGN, il servira comme chef de section au 2ème régiment d’infanterie de la garde républicaine, puis commandant de la compagnie de gendarmerie d’Autun (71) de 1997 à 2000.

Il rejoint ensuite la légion de gendarmerie départementale d’Auvergne où il est adjoint au chef des ressources humaines.

Un homme de communication

En août 2003, il est affecté au SIRPA gendarmerie en qualité d’officier presse. En 2005, il est stagiaire de l’école de guerre et rejoint à nouveau le SIRPA gendarmerie en 2006 comme adjoint puis chef du bureau média.

De 2010 à 2014, il commande le groupement de gendarmerie départementale du Tarn. Son retour en administration centrale le conduit naturellement comme adjoint au général chef du SIRPA gendarmerie. C’est donc un spécialiste des médias et de la communication autant qu’un chef opérationnel qui prend les rênes de l’école de Chaumont.

L’Essor souhaite au colonel Bouquin pleine réussite dans son commandement.

Crowdfunding campaign banner

2 Commentaires

  1. PASQUALINI

    J’ai bien aimé le documentaire,sur BFM TV, concernant le recrutement et la formation de jeunes gendarmes ( à qui il faut pratiquement tout apprendre … ).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *