samedi 17 août 2019
Accueil / L'actualité Grand Est / Gendarme tué dans la Marne : l’automobiliste mis en examen et incarcéré
(Photo/SD/L'Essor).

Gendarme tué dans la Marne : l’automobiliste mis en examen et incarcéré

L’automobiliste à l’origine de l’accident qui a coûté la vie vendredi à l’adjudant Régis Geugneau, 45 ans, de la brigade motorisée de Sézanne dans la Marne a été mis en examen et placé en détention relate le journal L’Union.

Placé en garde à vue à la compagnie de gendarmerie d’Epernay, l’automobiliste de 32 ans est mis en examen pour homicide involontaire et blessures involontaires par manquement délibéré à une obligation de prudence. D’après les premiers éléments de l’enquête menée par la section de recherches de Reims et à la brigade des recherches d’Epernay, il a pris le volant alors qu’il suivait un traitement médicamenteux lourd incompatible avec la conduite d’un véhicule. Les tests de dépistage d’alcool et de stupéfiants se sont révélés négatifs précise le journal. L’homme, qui a déjà un casier judiciaire où figurent deux mentions pour des délits routiers, a été incarcéré à la prison de Châlons-en-Champagne.

Lire aussi sur L’Essor : Marne : un gendarme de la BMO de Sézanne tué dans un accident de la route

L’accident s’était produit le vendredi 16 mars vers 12 h alors que deux motocyclistes de la BMO de Sézanne étaient en patrouille sur la D951 entre Soizy-aux-Bois et Talus-Saint-Prix. Un automobiliste au volant d’une Peugeot 306 qui circulait en sens inverse, s’était déporté et avait heurté les deux gendarmes. Le second avait été blessé au bras.

Les obsèques de l’adjudant Régis Geugneau auront lieu à Cluny en Saône-et-Loire, sa ville d’origine.

A voir également

Devant la gendarmerie de Saint-Tropez (Photo S.D L'Essor).

Un gendarme de l’Oise décède dans un accident de la circulation

Le gendarme Sébastien Berger, 33 ans, père de deux enfants, du PSIG de Compiègne (Oise) a trouvé la mort dans une sortie de route alors qu'il se rendait en voiture sur une intervention dans l'Oise. Son passager, le  brigadier-chef Edgard Petit est blessé légèrement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *