mercredi 26 février 2020
Accueil / A la une / Condamnation des trois agresseurs du gendarme de l’antenne GIGN de Reims
Photo d'illustration (S.D/L'Essor).

Condamnation des trois agresseurs du gendarme de l’antenne GIGN de Reims

L’épilogue judiciaire d’un fait divers qui aurait pu tourner au drame pour un gendarme de l’antenne GIGN de Reims vient de tomber.

Ce mardi 17 décembre, le quotidien régional L’Union vient de signaler l’issue de ce procès. En repos, le gendarme était sorti en ville en compagnie d’un ami. Ils avaient été agressés par cinq jeunes au petit matin, vers 4h, en août 2017. Trois d’entre eux avaient ensuite été interpellés dans la matinée. Ils ont été condamnés cette semaine par le tribunal correctionnel de Reims de deux à trois ans de prison. Des peines en partie assorties du sursis avec mise à l’épreuve.

Lire aussi sur L’Essor : Reims visé par des coups de feu tirés avec son arme de service dont il a été délesté

Agression gratuite

A la barre, l’un des agresseurs reconnaît finalement avoir donné un coup de poing au visage du gendarme de l’antenne GIGN de Reims pour ″une cigarette″. Aidé de ses deux comparses, ils maintiennent alors le militaire au sol et lui prennent son arme. L’avocat du gendarme, selon L’Union, rappelle que le militaire avait pourtant signalé aux cinq jeunes qu’il était gendarme. ″A tort peut-être, cela n’a pas eu l’effet escompté″, remarque le juriste. Il a senti des mains sur son abdomen, il a tenté de protéger son arme″, poursuit-il.

L’arme en main, l’un des jeunes tirera à plusieurs reprises en direction du militaire. J’ai tiré deux, trois coups, rapporte L’Union. J’ai tiré au dessus, mais le coup il est parti tout seul. C’était déjà enclenché.″ L’arme sera retrouvée plus tard par des policiers, dissimulée dans des fourrés à moins d’un kilomètre du lieu de l’altercation.

2 Commentaires

  1. Antoine de Saint-Lu

    “Ce soir-là, le gendarme avait fêté son anniversaire avec des amis. Son avocat le reconnaît, « il avait bu, mais est-ce une raison pour que les choses dérapent ? …” Alcool et port d’arme… Compatible ? Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *