mardi 21 mai 2019
Accueil / L'actualité Grand Est / Un braqueur blessé par balle par un gendarme lors d’une interpellation
Un braqueur a été grièvement blessé par balle par un gendarme ce lundi matin près de son domicile à Saint-Jean-Saverne après avoir commis un vol avec armes dans une station-service de Saverne avec sa compagne.

Un braqueur blessé par balle par un gendarme lors d’une interpellation

Un braqueur a été grièvement blessé par balle par un gendarme ce lundi matin près de son domicile à Saint-Jean-Saverne en Alsace après avoir commis un vol avec armes dans une station-service de Saverne avec sa compagne.

gendarmerie
Photo d’illustration (S.D/L’Essor)

Menacés, les gendarmes de la brigade de Saverne venus sur place ont fait feu sur le couple « après les sommations d’usage », selon le parquet de Saverne, touchant l’homme de 43 ans. Il est ce soir entre la vie et la mort selon Les Dernières nouvelles d’Alsace 

Le communiqué du procureur de la République de Saverne :

“Ce jour, à 10 heures 30, un homme et une femme commettaient un vol de carburant sous la menace d’armes de poing dans une station service de Saverne.

A 10 heures 50, une patrouille de la brigade de gendarmerie de Saverne se rendait au domicile de deux suspects, à Saint Jean Saverne. Sur place, les intéressés brandissaient à nouveau des pistolets, ce qui amenait les deux gendarmes à faire usage de leurs armes.

L’homme était blessé et pris en charge par les secours. La femme était interpellée et placée en garde à vue pour vol avec arme et violence volontaire sur agent de la force publique avec arme.”
Une enquête a été confiée à la Section de recherches de la gendarmerie de Strasbourg. Elle devra déterminer sir le gendarme a agi en état de légitime défense.

Au stade actuel, les conditions semblent réunies pour accréditer cette hypothèse.

A voir également

Attaque de gendarmes avec un engin de chantier: le forcené se dit amnésique

Le forcené  qui a blessé deux gendarmes vendredi soir à Saint-Astier lors d'un " coup de sang" avec un engin de chantier  devait être mis en examen lundi soir.  Le parquet a requis un mandat de dépôt contre cet homme de 52 ans encore hospitalisé après avoir été blessé par balle par un gendarme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !