dimanche 16 mai 2021
Accueil / L'actualité Grand Est / Aube : la Gendarmerie teste en situation réelle la sécurité des établissements scolaires
Exercices sécuritaires au sein d'un restaurant scolaire et d'une école primaire de Nogent (photo : Gendarmerie Nationale)
Exercices sécuritaires au sein d'un restaurant scolaire et d'une école primaire de Nogent (photo : Gendarmerie Nationale)

Aube : la Gendarmerie teste en situation réelle la sécurité des établissements scolaires

Une attaque terroriste pour toile de fond. Voilà le scénario qui attendait la direction de l’éducation, des sports et de la jeunesse de la ville de Nogent-sur-Seine et la brigade locale de Gendarmerie, ce mardi 4 juillet, dans le cadre d’un entraînement commun à la sécurité civile.

Simulant une série de tueries de masse à plusieurs endroits stratégiques de la commune, dont le restaurant scolaire Anne Frank et l’école primaire La Fontaine, cette intervention conjointe des différents services publics concernés, a permis de tester en condition réelle la mise en pratique du plan particulier de mise en sûreté.

À lire aussi sur L’EssorLa Gendarmerie aux avant-postes pour sécuriser les écoles

Mise en pratique de l'exercice d'intervention rapide des gendarmes en tenue civile dans les locaux du restaurant scolaire Anne Frank (photo : Gendarmerie Nationale)
Mise en pratique de l’exercice d’intervention rapide des gendarmes en tenue civile dans les locaux du restaurant scolaire Anne Frank (photo : Gendarmerie nationale)

Impliquant dans cette manœuvre, les jeunes enfants du cours élémentaire La Fontaine, les gendarmes en chasubles fluorescents et sans arme ont pu mettre en place de nouvelles méthodes d’intervention, visant à la gestion d’une évacuation rapide en sécurité centrée sur l’apaisement et la mise en confiance des victimes.

Pour préparer au mieux cet exercice, les parents comme les écoliers ont bénéficié d’une préparation rigoureuse quant aux réflexes à adopter pour ce type d’attaque, à savoir se déplacer ou de se confiner en silence.

Une opération qui s’est déroulée sans cris et sans heurts, malgré les quelques échauffourées avec les agents territoriaux, qui prenaient très à cœur leur rôle d’assaillants. À noter également la présence sur les lieux d’une équipe de la Croix Rouge pour coordonner une formation aux gestes de premiers secours à adopter dans ce genre d’événement.

Des exercices très bien perçus de la part des enfants qui ont mieux compris l’importance du rôle de la Gendarmerie dans la protection de leur avenir.

M.C.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.