mercredi 30 septembre 2020
Accueil / L'actualité Grand Est / Affaire Grégory : plusieurs personnes ont concouru à la réalisation du crime
Grégory Villemin (Archives de l'Essor).

Affaire Grégory : plusieurs personnes ont concouru à la réalisation du crime

L’enquête sur la mort du petit Grégory en 1984, dans le cadre de laquelle trois membres de la famille Villemin sont en garde à vue, montre que “plusieurs personnes ont concouru à la réalisation du crime“, a annoncé jeudi le procureur général de Dijon.

“Quelques jours avant le passage à l’acte, des repérages et surveillances ont été réalisés, opérés par un homme portant une moustache et quelques fois accompagné d’une femme“, a précisé Jean-Jacques Bosc, ajoutant que l’enquête s’oriente vers la vérification des emplois du temps des suspects dans le cadre de leur garde à vue.

“Je ne sais pas qui est l’auteur” du crime (procureur général)

Je ne sais pas qui est l’auteur” du crime, a déclaré le procureur général ajoutant que les trois membres de la famille Villemin en garde à vue depuis mercredi gardaient le silence. “Je ne suis pas venu aujourd’hui vous dire que l’affaire était résolue“, “je ne sais pas qui est l’auteur” du crime, a ajouté le magistrat lors d’une conférence de presse, précisant que les personnes interrogées par la gendarmerieavaient invoqué une disposition législative de droit au silence“.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *